google street view

Voilà ce qui est arrivé à ce pauvre chauffeur espagnol de Ford Transit Connect sensé être :

a) -en livraison

b) -chez lui auprès de son épouse adorée

c) -chez un fournisseur entrain de charger du matériel

d) -au sport avec l’ami Paulo

Je vous laisse libre de faire votre choix mais le pauvre chauffeur a eu droit à la Une de Google Street View et de voir ses penchants pour la gente féminine dévêtue et rémunérée dévoilés aux yeux de tous. Après le télephone avec GPS intégré à votre insu, le GPS nomade avec traçeur ( pour ne pas dire traqueur ! ), voici le fin du fin, la photo sur Google Street View mise à disposition gratuite du monde du Net et de votre entourage afmilial ou professionnel, un bonheur façon Orwell qui fait froid dans le dos…pour nos libertés.

Ford_Transit_Prostitute google street view

Il fut un temps peu glorieux où les murs avaient des oreilles, maintenant ce sont les routes qui ont des yeux. Un sacré coup pour nos libertés dans ce que nos politiques veulent être le meilleur des mondes.

Et n’oubliez pas en prenant la voiture:  » Les Routes ont des yeux et en plus des appareils photos à mémoire ».

Via Google Sight Seeing, Jalopnik