gpfh-02

La FFSA vient d’annoncer la création d’un nouvel événement sportif automobile en France : le Grand Prix de France Historique, qui aura lieu en juillet 2017 sur le circuit de Magny-Cours !

L’auto ancienne a décidément la cote ! Outre les traditionnels Tour Auto, Rétromobile, Mans Classic et plus récents Concours d’Élégance de Chantilly, voici un nouveau venu qui risque de faire du bruit : un Grand Prix Historique dès 2017, à Magny-Cours !

gpfh-04

Créé sous l’égide de la FFSA avec l’organisateur d’événementiel HVM Racing (Historic Tour, Grand Prix de Pau, Dijon Motors Cup, etc….), ce premier Grand Prix aura lieu les 1er et 2 juillet 2017 sur le circuit de Magny Cours, qui revivra là enfin le retour de voitures de Formule 1 pour des compétitions. L’annonce officielle en a été faite ce matin par la FFSA en présence de Nicolas Deschaux (président de la FFSA), de Patrick Joly (Président du Conseil Général de la Nièvre), de Serge Saulnier (Directeur du Circuit de Nevers-Magny-Cours) et de Laurent Valéry-Masson (Directeur de HVM Racing).

gpfh-03

Le programme est pour l’instant encore à finaliser dans les détails, mais on peut déjà considérer comme acquises les présences suivantes :

  • le club britannique HGPCA (Historic Grand Prix Cars Association), qui présentera des F1 des années 50 et 60. Le président de cette association n’est rien moins que le grand Sir Stirling Moss
  • une manche du FIA Masters Historic qui oppose des F1 des années 70 et 80
  • FIA Historic Formula 2 et Formule 3 Classic
  • Formula Ford Historic
  • Et des formules regroupant des voitures d’endurance des années 60 et 70 et des voitures de tourisme des années 50 et 60.

Bref, un événement qui s’annonce très prometteur et qui est un complément heureux au désormais fameux Mans Classic. D’ailleurs, ce n’est certainement pas une coïncidence, le GP de France sera organisé les années impaires, le Mans Classic restant aux années paires. Reste à savoir si le public anglais, extrêmement présent au Mans, poussera jusqu’à la Nièvre, gage d’ambiance et de petits à côtés sympathiques.

Les organisateurs attendent au minimum 50 F1 de toutes époques et au moins 200 voitures tous plateaux confondus. De quoi revivre pleinement l’âge d’or de la F1 alors que la compétition actuelle de la catégorie ne brille pas spécialement par son intérêt. Nous aurons sans doutes l’occasion de vous parler plus en détails de ce Grand Prix. Plus plus de renseignements d’ici là, vous pouvez visiter le site officiel ici.

Via FFSA, HVM Racing