2014/2015 FIA Formula E Championship. Long Beach ePrix, Long Beach, California, United States of America. Saturday 4 April 2015 Photo: Alastair Staley/LAT/Formula E ref: Digital Image _79P0470

Ou plutôt ePrix, puisqu’il ne s’agit pas de Formule 1, mais de Formula-e !

Le samedi 23 avril prochain aura lieu le premier ePrix de Paris, sur un itinéraire qui vient d’être officialisé à la Mairie de Paris en présence d’Anne Hidalgo (maire de Paris), d’Alejandro Agag (CEO de la Formula-e) et de Jean Todt (président de la FIA). Une boucle de 1,93km sera donc installée dans le bourgeois 7ème arrondissement de Paris, autour de l’Hôtel des Invalides, du Musée de l’Armée et du tombeau de Napoléon. L’Esplanade des Invalides sera quant à elle consacrée aux stands des équipes participantes jusqu’au Pont Alexandre III, à deux pas des Champs Elysées.

paris_news

Le tracé en lui même ne semble pas extrêmement spectaculaire, comporte beaucoup de chicanes artificielles et deux longues lignes droites. On retiendra avant tout le côté spectaculaire du décor ! Quant au revêtement routier, la présence de pavés sur la Place Vauban m’interpelle un peu sur les capacités des Formula-e à absorber les chocs, à moins qu’un revêtement temporaire ne soit appliqué ?

_l5r0385

2016-01-13_203548

Pour ce qui est des équipes, 9 écuries sont présentes cette année, dont DS Virgin Racing, eDams Renault (avec Alain Prost aux commandes et Nicolas Prost au volant) ou Venturi, alignant chacune 2 voitures. La présence française est d’ailleurs assez forte, tant dans les écuries que dans les pilotes.

J’entends déjà les esprits chagrins : « oui, mais c’est nul, c’est pas de la F1 » ou « au moins on ne se cassera pas les oreilles avec le bruit, ha ha ha ». Alors oui, ce n’est pas de la F1. Ce n’est pas forcément un mal tant cette catégorie présente actuellement peu d’intérêt sportif, il faut bien l’avouer. Quant à organiser une course de voitures à moteurs thermiques en plein Paris, c’est évidemment mission impossible aujourd’hui, compte tenu des impératifs environnementaux.

Que penser de cette Formula-e ? Bien qu’amateur d’automobiles de caractères, de moteurs qui font vroum, d’odeur d’essence, d’huile et de sueur, j’ai envie de lui laisser sa chance. Après tout, une course en plein Paris, à part le Tour de France cycliste, je ne vois pas trop d’équivalent. Et en dehors du bruit, le spectacle devrait être présent aussi, avec le côté grand show du cirque de la F1. A voir et à tester pour se faire une idée !

Nous reviendrons sur le sujet d’ici le mois d’avril pour vous donner plus d’informations sur la discipline et sur le déroulement de la journée.

Crédits photos : FIA