Une petite info qui nous vient d’AutosAméricainesBlog et qui nous fera sourire quant au sérieux et à la fiabilité du travail de préparateurs pourtant renommés.


Hélas sur ce coup, c’est encore Hennessey qui s’y colle. Ainsi après les déboires de la puissance de la fameuse ( pour ne pas dire fumeuse  ) Venom GT concernant sa puissance réelle, c’est maintenant au tour de la Cadillac CTS-V 650 du préparateur de passer à la moulinette !

Ainsi, le coupé, la berline ou le break CTS-V lorsqu’ils passent entre les mains expertes des gens d’Hennessey doivent atteindre la puissance de 650 chevaux ( soit en fait la puissance d’origine du V8 LS9 de la ZR1 ) au lieu des 564 ch de la version Cadillac, las, voici une vidéo qui nous montre un coupé CTS-V qui développe seulement…non pas 640, non pas 620, non pas 590, non pas 564 mais 544 chevaux soit une puissance inférieure de 20 ch à celle de la version d’origine !

Oui, repro d’ECU, modification de la pression de suralimentation, admission d’air, gestion d’un compresseur, c’est un métier pour des gens qui ne sont pas les premiers venus contrairement à ce que veulent nous faire croire bon nombre de tuners qui nous baladent à coup d’ECU reprogrammées et de silencieux maison…

Via AutosAméricainesBlog, Youtube.