131, 3500, Alfa Romeo, RS, garagiste seront les éléments de cette petite session dominicale ! Commençons par une reflexion sur le milieu automobile qui est et qui reste, malgré les tentatives depuis des dizaines d’années, un monde masculin et très « macho ». Certaines femmes sont parvenues à se faire une place dans ce monde de mécanique, de cambouis, de vitesse, de commerce mais il est tout de même très difficile pour une fille de réussir sauf bien sur quelques cas ( cf notre amie concessionnaire Alfa Romeo à la Roche sur Yon ) ou quelques commerciales magasin qui sont devenues des reines de la vente de voitures avec charme et sourire ! Pas évident pour une fille d’être dans un service commercial et encore moins évident de pouvoir travailler en après vente et mécanique tant les hommes considèrent les concessions comme leur lieu et un domaine quasi réservé… dommage parfois !

Un voiture devenue très rare et qui fut une merveille sur route mais surtout en rallye, je veux parler de la Fiat 131 Abarth ! Un fabuleux 2.0 L double arbre développé chez Abarth alimenté par un gros carburateur double corps et seulement 140 chevaux pour la version civile  ( 500 ex ) mais 100 de plus en version Rally ( 240-250 ch ) et trois titres de championne du monde des rallyes ( 77, 78, 80 ). Plus de pare chocs, des éléments de carrosserie en résine ou en aluminium et surtout 4 roues indépendantes pour mieux limer l’asphalte du Monte Carl’ ou du San Remo. Elle fut aussi la voiture de Michèle Mouton avant que celle-ci ne parte pour Audi et sa Quattro. Elle passera la main  après le titre de 1980 mais on retrouvera son bloc 2.0 L avec un compresseur et une injection sur les Lancia 037… Un plaisir à regarder en glisse et un bonheur à écouter à pleine charge et à l’attaque !

Trois Avant parmi mes Audi préférées et pour avoir eu le plaisir de pouvoir les conduire toutes les trois par le passé, que ce soit avec le L5, le V6 ou le V8, elles m’ont toutes laissé un excellent souvenir sur la route même si mon coeur « d’ancien » me fait aller immanquablement vers la RS2 à moteur 2.2 L turbo revisité par Porsche à Zuffenhausen … et puis quel son rauque !

Place à une anglaise née dans les années 70 pour succéder à la 3500, je veux parler de la Rover SD1 dont on gardera que la ligne élégante ( dans l’esprit de celle de la CX  ), les moteur L6 ou le V8 ( on oublie les  2.0 L et le 2.4 L SD  ) des versions Van den Plas ou mieux des Vitesse rouge métallisées qui à l’époque faisaient partie des grandes sportives avec son V8 de 193 chevaux, son gros son de V8 né aux USA . Jantes BBS en 15 pouces, interieur avec sièges sport en velours gris, de vraies boiseries et ce grand becquet de hayon qui lui donnait l’air d’aller vite même à l’arrêt ! Une vraie belle anglaise qui domina pendant plusieurs saisons les championnats de Tourisme européens ou de Production en France en se battant avec les 505, les GTV et les serie5. Lointaine époque mais une belle période pour l’automobile renaissante après les années de disette pour cause de choc pétrolier. On arrivait même à lui trouver un petit air de Daytona dans sa face avant …

Et pour finir une belle rangée d’Alfa Romeo et là c’est juste pour le plaisir de l’image car je pourrais vous parler de chacune d’entre elles pendant des heures….