Type E, girls, Lamborghini, 911, Giulia, Thunderbird, Chevy, 356 ! Petite session sympathique avant une pause de 3 semaines pour cause de fêtes de fin d’année non pas que je vous délaisse durant 3 semaines mais entre Noël, le Jour de l’An tout de suite suivi par l’Epiphanie, je risque d’être un peu court si je veux vous proposer des sélections d’images qui vous parlent. Parlons voiture et voiture rare avec cette belle calandre de Type E… mais une Type E qui nous vient de Bavière !

Oui il y a eu des Type E chez Audi, c’était entre 1913 et 1924. Une voiture motorisée par un L4 de 5.7 L et 55 ch à 1750 trs associé à une BVM3 non synchronisée qui autorisait à cette Torpédo une Vmax de 105 km/h pour une consommation moyenne de 21 L/100 km. Une époque où les Audi arborait un grand 1 en guise de bouchon de radiateur et un beau logo tout simple…

Une belle image australienne ( Fuelzine est un très agréable site australien, jetez y un oeil ! )  d’une Porsche 356 légèrement préparée puis une plus classique 356 Speedster dans un superbe état ! Ou quand les Porsche étaient propulsées par le Flatfour de la voiture du peuple. Une épqoue qui pourrait bien vite revenir si Porsche nous propose en 2013/2014 son baby Boxster motorisé par un L4 né lui aussi chez VW.

Playboy vient de l’élire Voiture de l’année 2011, c’est la belle Mercedes SLS AMG ici en compagnie de girls et une photo qui peut nous faire penser aux délirants films de Russ Meyer des années 70. Les filles, la bagnole, la Harley, un village du fin fond de l’Amérique et quelques cow boys qui se feront mener par le bout du nez mais pas seulement, tout y est …

A fond dans l’enfer vert au volant d’une 911 Turbo préparée par DP Motorsport, le pape de la préparation sur basse de Porsche dans les années 80 et début des années 90, avant que Ruf , Sportec, 9ff et quelques autres ne le détrônent !

Deux belles italiennes en tenue bleu azur, une Alfa Romeo Giulia Junior Zagato 1600 et une Lancia Stratos originale. L4 contre V6 , moteur avant contre moteur central arrière mais deux voiture au dessin typé et réussi et surtout priorité à l’éfficacité et au plaisir de conduite.

Et la Thunderbird 1957, une américaine vraiment très classique mais toujours aguichante … à moins que vous ne préferiez la Chevy Bel Air 1955 de la même époque moins chic mais plus populaire !

Allez pour la beauté des images, deux italiennes que je ne vous présente plus car vous les connaissez largement aussi bien que moi si ce n’est plus… sachez seulement qu’elles viennent de Sant’Agata Bolognèse.

Et une image qui me fait toujours autant rêver depuis tout gosse, la Passerelle Dunlop la nuit au Mans avant de réaccélérer à fond… pas vous ?

Crédits photos :  FlickR, Rétroatelier, Jalopnik, ToutAuto.