Petite reprise pour « Mes images du week end » puisque la session est moins méli mélo que d’habitude. Préparant quelques sujet sur les anglaises ( pas forcément petites ), je vais vous proposer ce soir du gazon, de la course, des DB, des XK ou des 3500,puis quelques Lotus ou Caterham mais aussi une de nos « chouchouttes », la CTS-V et une Nissan. Pour commencer our notre ami Embali qui rêve de Lotus Elan, une vraie rareté, avec une Elan Shooting Brake 1965 qu’il ne faut pas confondre avec avec la version break ou Tourer.

Etrange mélange et drôle d’ambiance autour de cette Rolls Royce Phantom égarée du coté de l’ancien port marchand de Singapour !

Et les Aston, celles qu’on aime, qu’on voudrait avoir dans son garage et qu’on aura que sur nos écrans de PC ou dans les livres… DB9, DBS et une de mes préférées la DB7 Vantage, coupé ou Volante avec ou sans V12 mais une auto importante dans l’histoire de la marque puisque c’est grâce à elle que le constructeur britannique est passé à l’ère moderne !

Et une belle version cabriolet sous le ciel chargé des Highlands, il ne manque plus que la flasque de vieux whisky dans la veste en tweed et nous y sommes ! On sentirait presque le vent …

A peine moins nobles selon certains que les Aston mais toute aussi séduisantes, les Jag’ et ici une belle XKR qui est vraiment un beau et puissant coupé que l’on oublie souvent mais qui avec ses 510 ch mérite une vraie attention… face à une Aston ou un coupé allemand !

Elle n’est pas anglaise, elle n’a pas de courbes mais son V8 compressé dépote méchamment, c’est une de nos autos fétiches, retour sur une belle image de la très américaine Cadillac CTS-V chaussée mais aussi photographiée par 360° Forged.

L’Elise sur chaine… mais sans Dany Bahar !

Des Seven comme s’il en pleuvait pour les 50 ans de la petite sportive britannique. BRG, museau jaune, jantes Minilite, comme je l’aime et come j’en voudrais une dans mon garage .

La technologie et la puissance japonaise face à la fragilité du temps. Drôle de rencontre entre deux générations !

 A la même époque en France, les sous préfets et les notables de province roulaient en 403 ( la DS était trop hype !! ) et en Angleterre à la même époque, les propriétaires terriens, les petits industriels ou les docteurs avaient aussi leur voiture avec la Rover P4 et son inimitable charme et son confort à l’anglaise avec des sièges en cuir dignes de ceux d’un  club de gentlemen… alors que les masses laborieuses ou agricoles avaient leur Austin, la rondouillarde A30.

Et pour finir, une image dans l’esprit des photos du début des années 70 en Grande Bretagne… tout y est sauf la roue de secours sur le coffre de cette belle Rover 3500 S !

Via FlickR.