Volkswagen s’apprèterait à prendre des parts ( et à devenir majoritaire ) du carrossier-designer et studio d’ingénierie de Moncalieri près de Turin, Ital Design créé par Giorgetto Giugiaro en 1968. VW deviendrait majoritaire au capital du centre de style italien

VW prendrait ainsi le contrôle de tout le savoir faire de l’entreprise italienne ( design, conception, ingénierie et mise en place de l’industrialisation  ) qui emploie actuellement 975 salariés. Volkswagen profiterait de l’occasion pour faire « main basse » sur le siège d’Ital Design.

Malgré sa prise de contrôle de la carrosserie italienne, il semble acquis que VW laisse aux commandes de l’entreprise Giorgetto Giugiaro ( pdg ) et son fils Fabrizio ( responsable de la conception des nouveaux modèles  ). Reste que ce changement de propriétaire et de donc de statut, pourrait entrainer des modifications dans la manière de travailler du coté italien puisqu’on voit mal des marques hors groupe VW confier désormais leurs concept car ou d’autres projets à Ital Design. On se demande comment vont évoluer des accords déjà signés par Ital Design comme celui de janvier dernier avec HK Motors, société sino-américaine qui envisage de produire des voitures hybrides pour le marché US et qui a passé un accord pour dessiner 8 modèles ou prototypes ( 375 millions d’euros ) ou celui conclu avec le groupe malaisien Proton. Par ailleurs, n’oublions pas que Giugiaro est le créateur, entres autres, de l’Alfa 159 ( berline et SW ), du coupé Brera, de la C3 Pluriel, de la Gde Punto, de la Sedici et de la SX4, de la Lancia Delta Mk1, que le groupe italien a été le partenaire de BMW de nombreuses fois ( concept car +Mini  ) et que Giugiaro est à l’origine du design des Volkswagen Golf 1 et du Scirocco Mk1. Reste maintenant à savoir si cela va insuffler un vent nouveau sur le design du groupe VW dans les années à venir et sortir de l’uniformité ambiante qui règne en particulier chez VW et Audi.

Et pour le moment aucun démenti ou confirmation de l’affaire tant du coté allemand que du coté italien alors on peut supposer que « qui ne dit mot, consent ! » et ce sera un dossier à suivre dans les jours ou semaines à venir.

Via AutomotiveNews, NouvelObs.