C’est un des SUV compacts les plus sympas du marché, mais c’est aussi un de ceux qui est le plus oublié ( 133 ventes en 2009 ) et Jeep profite de l’approche de quelques grands salons pour dévoiler la version restylée de ce SUV long de 4.40 m.

Les stylistes de Jeep ont surtout retouché le pare choc spoiler en lui donnant une allure plus « baroudeuse » grace notamment au fait que la bas du dit pare choc soit en plastique brut ( moins fragile que la version peinte ), à la nouvelle disposition centrale des antibrouillard, un peu dans l’esprit de ce qu’on trouve sur la Wrangler. Tout le tour de caisse est desormais protégé par un bandeau noir qui dynamise un peu plus la ligne du SUV.


Les ingénieurs de Jeep ont semble t-il fait un gros travail au niveau des trains de roulement et de la qualité du comportement routier du Patriot qui est annoncé comme plus précis, plus dynamique du fait de sa nouvelle suspension, d’une barre anti roulis plus grosse à l’arrière mais aussi d’une direction recalibrée. La Jeep Patriot profite aussi d’une nouvele palette de couleurs ainsi que d’une nouvelle gamme de jantes alu en 17 pouces. Le système « Hill Control » pour la descente arrive sur le Patriot tout comme une nouvelle démultiplication de la BVM et la possibilité de repartir le couple jusqu’à 50/50 entre l’avant et l’arrière. La version 4RM profite aussi d’une garde au sol rehaussée d’un peu plus de 2.0 cm.

L’autre grande nouveauté est à chercher dans l’habitacle qui nous propose une nouvelle planche de bord, avec des plastiques plus cossus, des arrondis et une allure plus flateuse pour les passagers. Le conducteur aura plaisir à découvrir un joli volant multifonctions à trois branches qui remplacera sans peine l’actuel modèle digne d’une Chrysler du début des années 90 !

Au chapitre des nouveautés, on découvre un régulateur de vitesse, de nouveaux sièges qui semblent enfin confortables

Pour nous européens , la bonne surprise ou presque viendra de la disparition du moteur 2.0 L CRD  140 ( qui n’était autre que le vieux 2.0 L TDi de VW en version injecteur/pompe ) par le 2.2 L CRD, né 220 CDI chez Mercedes, que nous connaissons sous le capot du PT Cruiser en version 150 ch. Ici il est proposé en version 163 ch, 320 Nm de couple qui devrait mieux convenir à cette nouvelle version du SUV compact de Jeep. Un brin de déception toutefois car on aurait pu s’attendre à voir sous le capot un des excellents groupes propulseurs Fiat comme le 2.0 JTDm en version 140 ou 170, hélas non puisqu’ il semble que pour des raisons industrielles évidentes, le choix de la raison a prévalu avec ce bloc 2.2 L fabriqué aux USA. Ce sera toujours mieux que le 2.0 L CRD qui « racassait » et vibrait fort !

Le Patriot 2011 devrait arriver en concession dès la fin du mois d’octobre et nous aurons l’occasion d’en reparler lors du salon au moment de sa présentation.

Via Jeep.