Vous croyez en avoir fini avec les SUV ? Hé non, la déferlante continue, surtout chez VAG qui rattrape très largement son retard, au point de venir bientôt totalement doubler la gamme de berlines traditionnelles par cette nouvelle coqueluche du marché auto.

Ce sont en effet non pas un, pas deux mais bien trois SUV (hé oui madame !) qui vont arriver en concession avant la fin de l’année.

Commençons par celui que nous verrons en premier : le Skoda Karoq. Ce petit frère du Kodiaq va venir remplacer le Yeti. Terminé l’aspect « fourgonette réhaussée », place à un design bien plus conventionnel, proche d’un Seat Ateca, dont il sera un concurrent, au même titre que les incontournables 3008 et autres Tiguan. Plate-forme MQB, longueur de 4,38 m, le Karoq est parfaitement dans la norme des autres production du groupe. Les premiers teasers montrés par Skoda montrent le design traditionnel de la marque Tchèque, déployé sur une silhouette plutôt compacte.

Il faudra attendre le 18 mai, jour de sa révélation officielle, pour en savoir plus, mais on verra sous son capot les dernières itérations des blocs TSI et TDI du groupe, et notamment le nouveau TSI 150 Evo. Contrairement au 3008, une motorisation intégrale serait de la partie. La planche de bord recevra, c’est une première pour Skoda, une instrumentation entièrement digitale. Et si vous vous posez la question : Karoq est la contraction de « Ruq » (flèche) et de « Qaarac » (voiture) en inuit. Je préférai « Yeti », c’était plus sympa, mais c’est un détail.

Descendons d’un rang en gamme, et voici le Volkswagen T-Roc, qui va s’opposer aux Renault Captur ou Peugeot 2008. Tiguan en réduction, le T-Roc mesure environ 4,20 m de long, soit sensiblement le gabarit d’une Golf.

Vous connaissez la recette : plate-forme MQB, moteurs TDI ou TSI, mais dans des déclinaisons moins puissantes que le grand frère (ou que les cousins ibères ou slaves). La révélation du T-Roc (oui oui, cela devrait être son nom définitif), devrait se faire là aussi au mois de mai prochain.

Dernier de la famille : le Seat Arona, qui devrait être a priori d’une taille similaire au T-Roc, avec des motorisations là aussi similaires, mais, Seat oblige, probablement moins cher et disposant de moins d’équipements de pointe. Le seul teaser publié par Seat ne montre pas grand chose, à moins de bidouiller un peu l’image. Et là sous vos yeux ébahis, se révèle… un bébé Ateca. Ou une Seat Ibiza haute sur patte. Pas forcément déplaisant, à voir en vrai. Le design dynamique de Seat semble bien s’accommoder du gabarit mini SUV. Pour le constater, il faudra attendre la rentrée et les environs du salon de Francfort.

Vous pensiez en avoir fini ? Hé non, car il faudra encore attendre la version Skoda du T-Roc, et la version Seat du Kodiaq, sans même parler d’Audi qui a d’autres projets en haut de gamme ! Et je vous parle du nouveau Porsche Cayenne ? Bref, VAG part de loin, mais rattrape son retard à marche forcée, au risque de semer un peu la confusion avec une offre très (trop ?) large. Pour l’instant en tous cas, les succès commerciaux du groupe donnent raison à cette politique produit.

Crédits photos : Skoda, Seat, Carscoops, Volkswagen