Pas facile de devenir un rallyman avec le talent des grands de cette compétitons. C’est ce qu’ont du se dire cette saison Raïkkonen et Block en prenant part au championnat du monde des rallyes. Et c’est encore plus dur pour le roi de la glisse, du drift ou du saut en slow motion que pour l’ex champion de formule qui commence à saisir les subtilités du pilote en dehors des circuits.

Ici rien n’est réglé à l’avance et recommencé 20 fois pour que ce soit parfait, trois recos, des notes et zou c’est parti pied au plancher et godasse de plomb ( mais finement dosée ) sur l’accélérateur ou le frein selon le relief et l’allure de la route.

Aussi lors des reconnaissances du Rallye de Grande Bretagne ( ex RAC ) , l’américain est sorti de la route pour aller à la rencontre de quelques arbres qui le regardaient passer et il a même profité de l’occasion pour faire quelques tonneaux ( surement le joie ! ) avec sa Ford Focus… dur dur pour le débutant en rallye qui court ici pour la dernière fois avec la Focus qui va laisser la place à la Fiesta WRC l’an prochain.

Pour la vidéo de com… de Monster Energy c’est par là.

Vraiment un rude apprentissage pour Ken Block qui, malgré tout, sert bien la communication de Ford et celle de son principal sponsor vert et jaune … Et à la veille de l’arrivée du rallye britannique, c’est Sebastien Loeb qui est en tête, que du normal en somme !

Via Ford, MonsterEnergy, Youtube.