La MotoCzysz E1pc —crée par Michael Czysz, ce qui explique ce nom— est la moto électrique la plus avancée du jour. Et oui, car après les hybrides et voitures électriques, c’est aux motos de se mettre à la politique de l’émission proche de zéro des gaz à effet de serre.

Elle ressemble à une moto du future, et c’est peut-être en effet le cas. Si on en parle avec un tel titre, c’est que la petite bête possède une puissance équivalente à dix fois cette de la Toyota Prius et un couple de deux fois et demi celui de la Ducati 1198. La batterie a la particularité de délivrer une puissance continue de 100 chevaux sans baisse jusqu’au dernier électron libre. De quoi impressionner. Ces caractéristiques permettent d’obtenir une vitesse maximale de 225 km/h.

Quant à la distance à parcourir, accrochez-vous. Là où la prius ne parcourt que 1,6 km en mode totalement électrique, cette moto peut parcourir plus de 64 km de manière totalement électrique grâce à la puissance électrique de 12.5 kWh —treize four micros-ondes puissance maximale allumés en même temps— fournie continuellement.

Mais… quand on voit les photos on se demande où se trouve le moteur… Et bien il est plus petit que les moteurs à combustions puisque c’est un moteur magnétique batisé « D1g1tal Dr1ve ». L’utilisation du système magnétique face à celui de la combustion est assez simple, les pertes sont faibles. Electriquement, seule l’énergie dégagée sous forme de chaleur est perdue, le reste sera transformé en énergie mécanique. Avec les moteurs à combustion la perte en chaleur est plus grande, il y a des pistons qui bougent donc des résistances mécaniques —malgré l’huile— et donc des pertes d’énergies! Avec le moteur magnétique ces problèmes n’existent pas, ou tout du moins moins largement.

Le prix? Rien n’est prévu pour l’instant mais le créateur pense à une fabrication en chaîne.

Via: Popular Science, MotoCzysz