Renault tente une campagne de communication risquée, avec le mini site de la nouvelle Twingo et deux spots publicitaires, en pariant sur le burlesque.
« Interdite aux Moins de 18 ans » et l’avertissement sur la page d’accueil sont on ne peut plus clairs !

Pour couronner le tout, « Bien dans son époque, bien dans sa twingo » le slogan qui va signer le paroxysme de la mauvaise blague qui ne s’arrête plus…
Le principe est simple : Rendre une voiture sexy qui intrinsèquement n’a aucun charme.
N’oublions pas qu’il ne s’agit que d’une — simple — twingo. Alors n’allons pas faire tout un fromage pour ça…

Et pourtant ça marche ! Depuis le début de la campagne et la diffusion des spots publicitaire à la télévision, Renault a enregistré une augmentation de 17% des ventes de la Twingo.