Cette Lamborghini un rien extrême ou excessive, n’est pas l’oeuvre du bureau de style de la firme de Sant’Agata Bolognèse mais celle de Victor Filipchenko pour son mémoire de fin d’études à l’ Ecole Polytechnique du Design de Milan. Une auto pour le moins anguleuse, agressive qui semble reprendre des thèmes esthétiques empruntés à la Reventon mais aussi aux plus anciennes Diablo et surtout Countach.

Une auto faite de lignes tendues, de traits fins et élancés qui matérialisent la puissance, l’énergie des Lamborghini et qui, avec son nom, honore la ville grecque de Knossos, non pas pour ses beaux torreros, mais parce que c’est dans cette ville que serait née la tauromachie aux environs des 15e-16e siècle avant JC.

Un joli projet d’étudiant qui serait bien sur propulsé par le V12 6.5 L « maison » dans une version 700-725 chevaux, ce qui doit être suffisant pour une auto voulue entièrement en fibre de carbone et nettement moins lourde qu’une actuelle Murcielago déjà pas manche en matière de performances !

 Un projet qu’on peut découvrir dans une vidéo 3D pour une autre approche de cette Cnossus à l’allure très virile et sportive.

Et Victor Filipchenko semble ne pas vouloir s’arrêter en si bon chemin puisqu’il pense déjà à la Lambo des années 2075-2100…

Via V.Filipchenko, WCF, Youtube,Cardesign.ru.