Une petite dédicace et un clin d’oeil à Patate molle pour ses nombreux commentaires de la journée ! 😀

La voilà cette Lamborghini Sesto Elemento qui va très probalement être une des vedettes de ce Mondial 2010. Déjà son allure compacte fait de cette auto une très sportive proposition qui est accentuée par de nombreuses lignes brisées qui donnent un dynamisme certain à cette nouvelle proposition de Lamborghini.

Cette Sesto Elemento est aussi une réalité pour démontrer qu’il est possible de réaliser une auto entièremet à partir de fibre de carbone et de palstique renforcé, ceci tant pour le chassis, la cellule habitable ou la carrosserie.

 L’emploi massif  de la fibre de carbone a permis une vrai réduction du poids de la voiture et permet donc à cette Lambo « extrême » de ne peser que 999 kg et d’avancer un rapport poids/puissance de 1.75 kg/ch.

La Sesto Elemento est propulsée par le moteur V10 5.2 L dans sa version forte de 570 chevaux à 8.000 trs/min et  540 Nm à 5.400 trs/mn. Malgré ce poids presque plume, la Sesto Elemento dispose de la transmission à 4 roues motrices ( avec visco-coupleur et différentiel à 45% pour les roues arrières ) et de la boite de vitesse robotisée e-Gear à 6 rapports.

La nouvelle pensionnaire de Sant’Agata Bolognèse revendique de belles performances et notamment un 0 à 100 km/h abattu en 2.5 secondes c’est à dire un temps qui va aller chercher celui des reines des supercar que sont les Koenigsegg et les Bugatti. la Vmax dépasse bien entendu les 300 km/h ( notre info parlant de 350 km/h était un peu exagérée, desolé ! ).

L’habitacle, le cockpit devrais je dire, est de la même veine et fais paraitre celui de la grande reventon pour un habitacle presque bourgeois. Du rouge, du noir, de la fibre de carbone et des sièges baquets à l’allure futuriste associés à un combiné porte instruments de course donnent une ambiance unique à l’interieur de cette Lambo.

Voilà les premiers éléments de cette supercar qui pourrait bien remettre en selle Lamborghini qui est actuellement à la peine et je finirais en vous disant qu’à la lecture du communiqué de presse, la porte est ouverte à une tarification et à une possible future production en série de cette Sesto Elemento qui fait passer d’emblée la F458 Italia pour une sage et classique supercar !

Via Lamborghini.