Il y a parmi nous un passionné, un super passionné dont il n’est pas besoin de parler plus que de dire son nom ou de montrer un logo pour savoir que des appellations comme A110, A310, GTA et quelques autres n’ont aucun secret pour lui, je veux parler de SETHAlpine fidèle du site depuis longtemps et ami du net de longue date au travers de différents sites et forums de passionnés. Alors enfoncez vous dans le petit baquet en skaï noir, sanglez vous, regardez bien les manos Jaeger, empoignez le petit volant à trois branches avec trous et c’est parti !

http://www.youtube.com/watch?v=s-JfCRiLPD4

Je crois qu’on a tous rêvé de se refaire mille fois le générique de la fameuse série et bien sur de par mes origines, je me rapprochais plus de Danny Wilde que de Lord Sinclair et déjà petit, je préférais la petite Dino à la lourde Aston. Déjà les gènes du light is right étaient en moi avant même de connaitre la traduction française de la fameuse maxime. Mais aujourd’hui les Aston sont devenues moins lourdes et bien plus désirables que les italiennes, mais hélas peu d’entre nous auront une vie identique à celle du générique…

Première rencontre marquante avec l’auto et qui aurait pu être la dernière ( genre calandre qui s’arrête à 5 cm de votre petit nez d’enfant ! ), j’ai failli être écrasé par une grosse Cadillac ( modèle 76/78 je pense ) et je n’étais pas grand !

J’ai failli vous parler de Lego et je dois avouer qu’à l’époque je construisais des vaisseaux spatiaux, pas des petites voitures mais chose étrange, je préférais élaborer, construire, tester plutôt que de jouer avec … comme quoi ce qui anime ma passion actuelle coulait déjà dans mes veines en construisant les avions du futur ou les Space fighters !

Mes premiers vrais souvenirs automobiles furent… Scalextric et un A310 :

Une épave de Simca 1000 ( bien avant la chanson ! ) dans laquelle nous jouions petits !

Mais les premières fois, on ne les oublie pas et la première fois. Lorsque j’étais adolescent, ce fut une A310 4 cylindres  ( une 1600 ! ) qui descendait la rue et je me suis dit « j’aurais la même plus tard ! »

Première fois où je monte dedans, première fois où j’entends un moteur… à l’arrière !  Beaucoup plus ( le temps de faire quelques économies !) j’ai la mienne. Premiers kilomètres en quittant le vendeur et le souvenir du bonheur, de crier de joie comme un malade en conduisant. Un vrai gosse avec son premier jouet !

Première voiture c’est une A310, une avec 6 phares et motorisée par le 4 cylindres ( les 4 phares ont le fameux fameux V6 PRV… une autre histoire ! )

Beaucoup de mécanique, un peu de cuir, pas mal de pannes comme avec toutes les anciennes mais beaucoup de souvenirs ! 🙂

Puni une fois à l’armée, bloqué tout un week end à la base, la poisse… sauf que ce week end là il y aura un rallye Ferrari ce qui adoucira la punition. Ce qui me permettra de voir rouler des merveilles telles la Ford GT40 Mk1, la 288 GTO ou la De Tomaso Mangusta.

Et il y a ma V6 Turbo !

 

Ma V6 Turbo sur une piste d’aviation, remarquez les rainures d’évacuation des eaux de pluie; elles m’ont valu ce jour là une belle frayeur. En effet, j’étais parti pour un joli run et au retour, en voyant la largeur de la piste, je me suis dit que j’allais la brusquer un peu ! 180 km/h, on tourne doucement, puis direction braquée à 150 façon de prendre un peu de G en latéral, c’est violent mais ça tient ! Mais bien qu’on ne puisse ignorer la chose j’avais totalement oublié les fameuses rainures et dans le virage à l’approche de la perpendiculaire avec ces lignes, ça décroche, ça glisse et perte d’dhérence à suivre ! Trois 180° d’affilée, là on remercie dieu, on remercie aussi les voies larges, les ressorts courts et le centre de gravité assez près du sol car il s’en est fallu d’un rien pour que cela se termine en tonneau . Je rentre au ralenti, un peu refroidi par l’incident et je m’attends à trouver des têtes de 10 pieds de long, ben non rien, personne n’avait rien vu, l’honneur était sauf… ils étaient déjà tous partis au stand saucisse-merguez !

Je me souviens aussi des 12 L/100 km en ville, du même chiffre pour couvrir en une eptite heure les 200 km/h qui me séparait de la Côte d’Opale, comme quoi, le record du S/Cx ça a parfois du bon.

Par contre le chiffre 12 pouvait tripler à l’approche des 250 km/h pour peu que me montre un peu pressé pour aller rejoindre mon amie en Allemagne. Et tout ça avec une 2+2 dont le siège pouvait se vautrer sur celui de l’arrière ce qui s’est révélé parfois utile ! 😀

Ah, ces essuies glaces ça me donnerait presque le blues !

Et puis l’essence devint chère et ce fut le début de ma période Miata et des joies du cabriolet. Le plaisir de la conduite cheveux au vent ( j’en avais encore à l’époque comparé à aujourd’hui  ) et watts dans les oreilles grâce aux HP intégrés dans les appuies têtes des versions Mk1.

En 2006, je découvrais la 3D et mon premier dessin de celle qui allait devenir l’A510 témoigne donc de la fin d’une époque !

Et mes voitures préférées restent la TVR Cerbera, les Lotus Esprit et Elise et celle que l’on ne verra jamais la Jaguar XJ13 Replica …

J’aime ausi Emma Peel au volant de la Lotus Elan ou l’Alfa 33 Stradale …

Et le fantasme ultime est là .

Et voici le début d’une nouvelle aventure, l’A116 Concept !

Mais l’ami SETH a oublié de vous montrer cela …

Belle passion pour une marque ( et même quelques autres ! ), un bon moment de plaisir automobile et pour conclure quelques images qui feront plaisir aux amateurs de la firme dieppoise !

A qui l’tour ??? J’attends vos récits, vous petites histoires, vos coups de coeur…

frederic@blogautomobile.fr

Merci beaucoup à la « communauté » Alpine de FlickR  pour ses belles images de jolies dieppoises ainsi qu’à Dark Cars pour ses images d’archive !

Via Youtube, FlickR.