Ca bouge chez Lotus en ce moment. Après la présentation de l’Evora l’an passé et en attendant la très attendue remplaçante de l’Elise, la firme d’Hethel va dévoiler au Mondial de Paris celle que l’on appelle déjà l’Esprit 2 et qui devrait succèder à la mythique voiture dessinée par Giugiaro en 1972 et produite de 1976 à 2004.

Cette Lotus devrait intégrer dans sa conception, bien évidemment le fameux principe « light is right » cher au fondateur de Lotus mais aussi le principe du  » simplifions et allégeons » par opposition au  » Rendons plus complexe, sophistiquons et mettons une belle carrosserie en acier » cher aux constructeurs d’outre-Rhin.

Mais pas de méprise, c’est une Lotus Esprit pas une Seven mais à cela il y aura une limite car Lotus promet du lourd. La bonne surprise, outre un très probable excellent chassis avec moteur en position centrale arrière, viendra de la mécanique de cette Lotus car il semble que cette future Esprit, profitant des accords Lotus-Proton-Toyota, bénéficie du moteur V8 5.0 L de la Lexus IS-F de 423 chevaux et 505 Nm de couple ( en plus d’une version basique motorisée par le V6 3.5 L qui est installé dans l’Evora  ). Mais mieux encore, il se murmure que la nouvelle Lotus adopterait sur une version extrême, le moteur V10 4.8 L de la LFA de 552 chevaux et 480 Nm de manière à aller inquiéter les Gallardo, F458, 911 GT2, R8, MP4-12C et quelques autres supercars du moment !

Lotus nous promet donc du lourd et la maison d’Hethel est encore bien vivante quand on voit que la marque vient aussi de signer un accord avec le groupe espagnol Fagor Ederlan pour produire le petit moteur 1.2 L destiné à celle qu’on connait sous l’appellation d’Evora 414 E mais qui pourra aussi être vendu à un constructeur qui veut produire une voiture hybride et qui a besoin d’un moteur qui serve de générateur électrique ( principe des Volt et Ampera entre autres  ).  En attendant ce sont les amateurs de supercars qui risquent d’avoir une belle surprise en octobre prochain à Paris. Imaginez un instant moins de 1400kg et 552 chevaux…

Via Lotus.