Comme annoncé il y aura deux nouvelles versions de l’Evora en plus de la version standard et de la Cup, il s’agit de la S et de l’IPS  ( Intelligent Precision Shift  ) qui viendront compléter la gamme de cette très agréable sportive qui mérite attention même si en France, c’est un peu la galère pour trouver un distributeur Lotus.

Au chapitre esthétique, peu d’évolution si ce n’est un spoiler plus marqué, de nouvelles jantes alu disponibles dans plusieurs coloris( dont certaines reprises sur l’Exige ) et surtout un nouveau diffuseur arrière qui sert vraiment et qui n’est pas là que pour épater la galerie. Mais c’est sous le capot moteur que les choses deviennent sérieuses puisque l’on retrouve le V6 3.5 L ( né chez Toyota  ) mais dans une version dopée par un compresseur et voilà une Evora S qui annonce 350 chevaux, 400 Nm de couple  ( 280 ch et 350 Nm sur la version standard ). A la pesée l’Evora S annonce 1435 kg soit 50 kilos de moins que la version normale soit un rapport poids/puissance de 4.1 kg/ch ce qui commence tout de même à parler aux amateurs de sportives. La Vmax s’établit à plus de 275 km/h et le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 4.8 secondes ce qui met le Cayman S à portée de boite de vitesse… ( 277 km/h et le 0 à 100  en 5.2 sec  ). Lotus annonce par ailleurs une consommation mixte de 10.2 L/100 km et des émissions de CO2 qui s’élèvent à 235 g/km.

L’Evora S dispose aussi de la possibilité de paramétrer un mode Sport qui intervient sur la gestion du moteur, le régime du rupteur, la pédale d’accélérateur, la sensibilité de l’ESP ou la sonorité de l’échappement grâce à des valves pilotées. Bien sympathique, surement sportif mais un rien articificiel tout de même !

Ci dessous quelques images volées de l’Evora S en séance de mise au point .


En même temps que l’Evora S, la firme d’Hethel dévoilera l’Evora IPS dotée d’une BVA6 probablement née chez Toyota mais dont la gestion et le mode de commande ont été entièrement repensés par les ingénieurs britanniques. Plus de leviers sur la console centrale, seulement des boutons à la Ferrari mais des palettes au volant et un connection « by wire » entre la boite automatique et les boutons de commande. Fait surprenant cette Evora IPS à tendance « luxe et confort » est plus légère d’un kilo que la version sportive « S ».

Vmax annoncée de 260 km/h et le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 5.5 secondes. L’Evora IPS dévore 8.8 L/100 km de SP95 et émet 208 g de CO2/km.

Je terminerais cette session Lotus en vous proposant une image  ( elle a déjà 8 bonnes journées ! ) du teaser à « l’esprit seventies » qui doit nous conduire jusqu’à la présentation de celle que nous attendons tous, la version 2011 de la Lotus Esprit. Pour information, cette nouvelle Esprit devrait être motorisée par un moteur Lexus mais on ne sait pas si ce sera le V8 de l’IS-F ou le V10 de LFA. Beau programme en tout cas !

Via Lotus, WCF.