Selon Dany Bahar, elle fait déjà partie des vieilles Lotus, celles qui ont encore à voir avec l’esprit insufflé par Colin Chapman et pourtant si il vient à y avoir des grosses et rigides Lotus dans 4 ou 5 ans, elles lui devront beaucoup ne seraitce que parce qu’elles utiliseront son excellent chassis précis, rigide et vif quand il le faut !

Aussi Lotus a dévoilé il y a quelques semaines cette nouvelle version sportive toujours développée autour du V6 3.5 L Toyota mais dopé par un compresseur qui autorise une puissance de 350 ch, 400 Nm de couple pour une Vmax qui atteint quasiment les 280 km/h et qui permet de plier le 0 à 100 km/h en seulement 4.8 secondes. Pour découvrir cette Lotus Evora S à la taille corsetée, je vous propose de retrouver l’essai réalisé par l’excellent Steve Sutcliffe et c’est par là.

Pour complèter cette vidéo et comme je n’ai pas eu l’occasion de la conduire ( je me suis limité à la version « atmo » ), je vous propose d’aller jeter un oeil à l’essai de Yan Alexandre pour l’excellent site du Blenheimgang.com.  ( http://www.blenheimgang.com/blenheim-test-lotus-evora-s/ ) et une très belle série de photographies. 

Juste une chose ! Et si la vraie successeure de l’Esprit V8 des années 90, c’était l’Evora S de 2010 et non une fumeuse Esprit 2015… accompagnée de 4 autres maquettes !

Via Autocar, Youtube.