C’est l’info britannique du week end que l’on doit à AutoExpress; il semblerait que la firme Lotus vienne à Paris non pas avec une seule nouveauté ( la Lotus Esprit dont nous avons déjà parlé  ) mais avec 4 nouvelle voitures…..

Beau projet, belle gageure mais n’est ce pas un peu beaucoup pour un si petit constructeur (  moins de 3000 autos/an ) qui en ce moment semble prendre la grosse tête en voulant devenir plus gros que Ferrari, au moins aussi élitiste et aussi cher. Il semble que du coté de Proton on veuille faire de Lotus une marque de prestige et non plus seulement une marque qui fabrique des petites sportives légères, performantes et presqu’accessibles. D’ailleurs, on a même bien l’impression que le « light is right » fera bientôt partie du passé de la marque même si c’est le light de l’Elise qui a remis l’entreprise, quasi moribonde au milieu des années 90 sur les rails….

Toujours est il que Lotus viendra à Paris avec la Lotus Esprit, deux sportives à moteur avant et un roadster ( probablement annonciateur de la remplaçante de l’Elise ). Un bien beau programme mais ira t -il vraiment au bout, rien n’est moins sur surtout si l’inflation des tarifs suit le même chenmn que les projets de Proton pour la petite marque anglaise. La clientèle fidèle, connaisseuse risque de ne pas suivre  et là le pire serait à craindre. Dans le même ordre d’idée, on apprend que Lotus a envoyé à tous ses distributeurs un lettre avec AR leur  annonçant la résiliation de leur contrat de distributeur pour 2012. Effectivement, la marque, le marketing et surtout la direction de Proton veuelent mettre en place un réseau à l’allemande ou à la Ferrari, c’est à dire très HDG avec des normes très strictes, des couleurs, des bâtiments imposés, de nouvelles règles d’achat des autos, etc… autant dire du grotesque quand on connait le nombre de Lotus vendues chaque année. En France, des concessionnaires historiques comme Marcassus ou très puissant et nouvellement installés comme distributeur comme Neubauer devraient ne pas vraiment apprécier la blague malaiso-britannique !

Au chapitre des nouveautés chez Lotus, on notera l’arrivée à la rentrée prochaine de W.Zimmermann, ex directeur directier de la production et de la partie ingenierie chez …AMG ! Ca va être du lourd avec monsieur V8 et V12  de 5.0 ou 6.3 L ! Chez Lotus, il devient directeur technique de la marque. Aussi après Dany Bahar ( ex marketing Ferrari ), Donato Coco  ( ex designer Ferrari ), Andréas Prillman ( ex développement commercial monde Ferrari ), Gino Rosato ( ex responsable de la sécurité de la Scuderia qui devient vice président aux affaires internes ), Claudio Berro  ( ex responsable sportif Ferrari, Maserati ), c’est au tour du « vieux » Bob Lutz ex BMW, GM et de Tom Purves, ex BMW  d’être préssentis pour des postes de direction au sein de Lotus. Les deux anciens de l’auto discutent encore avec Lotus mais on devrait en savoir plus à la rentrée ou lors du Mondial.

Attention à ne pas jouer à la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf car le coup sur la tête ne tardera pas à venir de la concurrence italienne et allemande mais aussi et surtout du marché. Lotus n’est pas Ferrari ou Lamborghini et chez Proton on semble avoir oublié le bide de l’Esprit V8 sur le marché. Mais ne boudons tout de même pas notre plaisir car 4 nouvelles Lotus d’un coup, ça ne s’est jamais vu, d’ailleurs c’est peut être bien trop pour un si petit constructeur !

Via AutoExpress