Le très charismatique et médiatique patron de Fiat, Luca Cordero di Montezemolo quitte toutes ses fonctions  à la tête de Fiat et cède, avec effet immédiat, les renes du groupe italien à John Elkann, actuel vice président de la Fiat.

Luca di Montezemolo garde néanmoins ses fonctions à la tête de Ferrari mais n’excercera plus aucune autre fonction chez Fiat. Ce départ soudain est lié à des différences irréconciliables avec Sergio Marchionne dans la gestion, l’évolution annoncée et voulue par l’homme au pull bleu marine. Il semblerait que de très importants désaccords entre les deux hommes soient apparus dans la gestion des dossiers AlfaRoméo ( et un peu Maserati ), Lancia et Chrysler et notamment dans le mélange des genres, des modèles et du volet social… A la veille de la présentation du plan quinquennal qui sera dévoilé demain par Sergio Marchionne lors d’une très grande conférence de presse d’où Luca di Montezemolo devrait être absent, cela sonne quand même comme un très sérieux avertissement pour le virulent et médiatique CEO de Fiat qui va vraiment être attendu au tournant d’autant que les perspectives américaines ne s’éclaircissent pas pour le groupe aux USA, notamment pour Fiat ( reports, adaptations, surcouts, etc… ) et encore plus pour Chrysler !

ps : c’est officiel depuis 16h00 et confirmé par communiqué sur le site de Fiat !

http://www.fiatgroup.com/

La Repubblica, Autoblog.