Je ne reviens pas en détail sur ce nouveau monospace plutôt réussi qui nous vient de Taïwan et qui, outre sa version thermique, propose une version electrique forte de 240 chevaux, 265 Nm pour une Vmax de 145 km/h, un 0 à 100 km/h abattu en 8.6 secondes et une autonomie de 300 km.

 Ce monospace électrique est propulsé par un moteur à induction qui est alimenté par des classiques batteries Lithium-ion et dispense globalement les mêmes prestations que tous les autres véhicules du moment mais pour une fois un constructeur est « honnête » et va jusqu’au bout de la démarche avant la mise en production du véhicule puisque Luxgen annonce une autonomie mais aussi dans quelles conditions de vitesse… et là il y a une petite surprise tout de même car le 7 MPV EV+ est annoncé pour une autonomie de 300 km à la VITESSE MOYENNE de 40 km/h ce qui est quand même encore assez loin de ce qu’anonce les voiture à moteur thermique ou hybride ! Reste qu’il faut reconnaitre à Luxgen le « courage » d’annoncer réellement une donnée importante au moment de l’achat alors que les autres « grands électriciens » du monde automobile taisent toute cette donnée .

Si vous voulez en savoir plus sur ce monospace taïwanais, je vous suggère de vous reporter au précédent article que je vous avais proposé sur le 7 MPV EV+.

http://blogautomobile.fr/luxgen-7-mpv-ev-luxe-ecologie-et-famille-au-pays-du-matin-calme-42432

Ci dessous, le communiqué officiel.

 Une auto que nous tacherons de retrouver dans quelques mois lors des premiers essais routiers complets et je l’espère, objectifs !

Via Luxgen, NP.