-13.9% en données corrigées à nombre de jours ouvrés comparables et -9.8% en données brutes, ce n’est pas encore le grand plongeon mais le tendance semble bel et bien amorcée pour ce second semestre 2010. Ainsi ce mois d’août, les constructeurs ont mis sur la route quelques 102.912 voitures contre 114.132 l’an passé durant la même période.

Les trois constructeurs nationaux sont à la baisse mais ils se tiennent ainsi Citroën perd 10.1%, Renault 9.4% et Peugeot -8.5% et cette baisse des ventes si elle est importante est un peu moins forte qu’on le craignait puisque les 3 français se maintiennent finalement au dessus de 50% de part de marché avec 51.3% et 52.758 voitures mises à la route au mois d’août 2010.

Du coté des marques étrangères, au global, on note une chute de 10.4% des immatriculations avec 50.154 voitures livrées en août 2010 soit 5.819 voiture de moins que l’an passé. Du coté des marques étrangères, seul le groupe Volkswagen est à la hausse avec + 1.5% ( en détail : +6.2% pour VW, + 12.9% pour Audi mais -27.1% pour Seat qui s’enterre de plus en plus profond ) par contre , on découvre le très gros gadin de BMW avec la perte d’un tiers de ses ventes ( -33.7% et – 31.3% si on prend en compte Mini et Rolls Royce  ), les groupes Ford, Opel et Toyota font presque un tir groupé avec respectivement -23.5%, -23.7% et -22.4%. Mercedes limite un peu mieux la casse avec seulement -13.7% ( 2.043 voitures livrées ) mais Nissan et Hyundai passent pour la première fois depuis très longtemps dans le négatif avec -3.3% et -3.5% ce qui est le signe qu’il y a une vraie contraction du marché automobile et pas seulement un mouvement d’humeur des clients qui ont préféré les vacances à la voiture ! Les « petites » marques progressent encore un peu avec un petit + 3.7%  soit 8.887 voitures livrées en ce beau mois d’été mais encore une fois, the winner is…. Dacia qui bondit de 22.1% et met sur la route 6.068 nouvelles autos ce qui fait de Dacia le N°5 du marché dérrière les marques Renault, Peugeot, Citroën et Volkswagen.

 A titre d’exemple, Dacia a livré 16.000 autos de plus qu’Opel depuis le début de l’année ( vite le Mériva ! ) ou autant que Nissan, Toyota et Lexus réunis, ce qui n’est pas rien. Cette tendance « daciaïsante » n’est pas prête de s’arrêter car dans les semaines qui viennent la marque va commencer à livrer en grand nombre les Duster et ça va gravement compter !

Les moins lucides ou les plus optimistes ( mais ils doivent être rares  ! ) feront tout de même remarquer que depuis le mois de janvier et jusqu’au 31 août 2010, le marché a cru de +0.6% en 8 mois mais attention toutefois car septembre 2010, un mois creux car veille de salon de l’auto, risque bien de signer le retour pour longtemps dans la zone des chiffres négatifs …

Ci dessous les tableaux du CCFA

Une chose est certaine, la morosité s’est installée sur le marché et commence à creuser un sillon qui devrait prendre plus d’ampleur début 2011 tout en impactant l’ensemble du secteur automobile de la sous traitance à la distribution… Triste perspective que certains ont tenté de nous occulter depuis l’an passé à coups de sourires, de discours façon « méthode coué » et de pseudo signes d’annonces d’une reprise qui ne vient et surtout ne viendra pas de sitôt, la confiance n’étant plus chez les acheteurs ni dans les portes monnaies. Il est d’ailleurs étonnant de voir comme ces mêmes beaux parleurs ont disparu depuis que la tendance est devenue « baissière » comme on sait le dire du coté des boursicoteurs, les seuls qui actuellement voient encore leur marché croitre un peu avant la prochaine grosse et fatale rechute qui va plomber de nouveau toute l’économie et par là même le secteur automobile qui nous est si cher !

Via CCFA.