Pour le sixième mois d’affilée, le marché automobile européen s’est contracté avec une baisse des volumes de vente de 9.6%. Selon l’ACEA, l’arrêt progressif des primes à la casse, la quasi absence de confiance de reprise économique et le recul du pouvoir d’achat des ménages pèsent sur la confiance et les envies d’acheter une voiture mais aussi tous les autres biens de consommation.

La baisse des 3 principaux marchés européeens a fortement impacté les chiffres :

Italie : – 18.9 %

Allemagne : – 17.8 %

France : – 8.2 %

Les autres gros « gadins » européens de septembre sont pour la Grèce ( – 49.9 % ), l’Espagne  ( -27.3 %) et la Bulgarie  ( -23.8 % )… Et ce ne sont pas les tous petits marchés de Letonie ( + 79.9 % ), Lituanie ( +55.4 % ) et Irlande ( +93.9 % ) qui vont pouvoir inverser la tendance. Ainsi sur les 9 premiers mois, les ventes européennes ont baissé de 4.3 % et cette tendance devrait se poursuivre en fin d’année et surement s’accélérer en 2011 avec la sortie de la France du dispositif de la Prime à la casse. Si l’on veut prendre quelques chiffres, sur une année  ( depuis septembre 2009 ), le groupe VW a vu ses ventes  reculer de 5.0%, PSA a vu les siennes perdre 7.3% mais les plus fortement impactés sont Ford  ( – 20 %) et surtout Toyota qui perd en une année 21.3 % avec une tendance qui ne s’inverse pour le groupe japonais. Au final seuls Daimler  ( + 6.5 % ) et Mitsubishi ( + 38.4 % ) même si pour le constructeur japonais les chiffres ne sont pas totalement révélateur car tombés à un niveau historiquement très bas en 2008/2009 par la faute d’une gamme adapté mais il semble que les bons réultats commerciaux des Lancer Sportback et de l’ASX soient pour beaucoup dans ce retour en grace !

En septembre il ne s’est donc vendu en Europe « que  » 1.261343 voitures neuves réparties comme suit sur les 10 premiers marchés .

UK : 335.246

Allemagne : 259.748

France : 169.944

Italie : 154.429

Espagne : 56.280

Pays Bas : 45.773

Belgique : 36.945

Autriche : 28.115

Pologne : 27.873

Suède : 25.912

Ci dessous, je vous propose un petit tableau des ventes par marque au niveau européen en septembre 2010.

Des chiffres qui confirment une tendance qui semble installée et ce, de manière durable, dans le paysage automobile européen qui ne devrait pas évoluer tant que la reprise ne se fera pas sentir ( si elle arrive un jour ! ) et tant que le pouvoir d’achat d’une très grande majorité de population europénne ne sera pas réévalué ! Un dossier à suivre surtout début 2011 pour connaitre les chiffres détaillés de 2010 et voir comment débute la nouvelle année.

Via ACEA, CCFA.