Nous en avions parlé en mai dernier et bien voici les première images de cet imposant coupé Maybach 57S réalisé par un des grands carrossiers allemands partenaire du groupe Daimler, Xenatec.

A la base une Maybach 57S qui perd deux portes arrières dont le pavillon est surbaissé de 9 cm, qui se voit doté de portières sans encadrement mais aussi d’un nouveau bouclier avant à l’allure plus sportive, d’un nouveau pare choc arrière avec un diffuseur intégré et deux belles sorties d’échappement qui doivent permettre au V12 de 612 ch de bien respirer. Au final, coté carrosserie il ne reste plus beaucoup d’éléments communs avec la bourgeoise version 4 portes puisque les ingénieurs de Xenatec et maybach ont même reculé le pied milieu de 20 cm pour faciliter l’accès aux places arrières.

Ce grand coupé long de 5.70 m repose sur de nouvelles jantes alu en 20 pouces  ( 21  en option ) et se donne un allure moderne en adoptant des leds diurnes à l’avant mais aussi dans l’éclairage des feux arrières.

Bien évidemment comme pour toutes les Maybach, la finition et l’équipement sont royaux et peuvent, bien entendu, être personnalisés à la demande. Ainsi la carrosserie ne sera pas forcément bicolore et pourra donc se décliner en monochrome.

Dans l’habitacle tout ce qui fait le luxe et le confort d’une berline Maybach est retrouvé en y ajoutant même un zest d’intimité et de sportivité supplémentaire du fait du toit plus bas et plus pentu vers l’arrière.

Sous le capot , on retrouve le V12 6.0 L de 612 ch et 1000 Nm de couple avec BVA5 mais dans une version débridée puisque le coupé attend 275 km/h et abat le 0 à 100 km/h en seulement 5.0 secondes ce qui est bien pour un coupé de 2.662 kg environ. Il se murmure que moyennant demande et finance, on pourrait obtenir la version 640 ch du moteur 6.0 L  de la Zeppelin. Au cas où les 612 chevaux seraient un peu juste.

Un coupé qui vient à point nommé pour relancer Maybach dont on a seulement parler au moment du restylage de mars dernier et qui semble paisiblement s’endormir si rien ne vient secouer la marque de très grand luxe de Mercedes. Ce coupé sera produit à 100 exemplaires et se destine essentiellement aux marchés de l’Asie, du Moyen Orient et de la Russie, ce qui n’empêche pas qu’on puisse commander une telle auto en Europe de l’ouest ou aux USA. Enfin sachez que ce coupé est annoncé au tarif, pas vraiment d’ami, de 650.000€ HT soit aux environs de 777.500€ TTC sur le marché français. Premières livraisons dans le courant de l’année 2011.

Via Maybach, Xenatec.