Eh oui, c’est bien une variante de Mazda MX5. Elle vous rappelle surement un peu la MX5 Superlight dévoilée l’an passé par la firme d’Hiroshima et pourtant cette Mono Posto est déjà agée de 10 ans puisqu’elle avait été réalisée pour le SEMA Show 2000 puisque développée sur la base de l’ancienne version ( Type NB ) à moteur 1800 de 140 chevaux.

Cette Mono Posto avait été développée en hommage à la Ferrari 750 Monza et aussi pour en sourire comme l’avait dit les ingénieurs chargés du projet. Le siège baquet est même un modèle italien puisqu’il vient de chez Sparco tout comme les jantes et le volant qui viennent de chez Momo.

Il semble même que Mazda avait poussé le bouchon encore plus loin qu’avec la Superlight puisqu’il n’y avait d’une place avec un couvre tonneau rigide à la place du passager. Mais en plus d’un habitacle minimaliste, d’un chassis surbaissé, de l’implantation d’un différentiel autobloquant, les protagonistes de l’affaire avaient monté un turbo sur le moteur 1800 et ainsi ils avaient tiré sans forcer 190 chevaux du moteur de la Mono Posto.

Un très sympathique projet qui n’attend plus qu’un amateur avec casque, gants et envie de piloter. C’est d’ailleurs Takao Tijima, le père du Mx5 qui a supervisé ce très sympathique projet.

Via Mazda, Jalopnik.