MP4-12C sera son nom , alors MP4 pour le type de chassis, C pour Carbone, 12 pour un classement indiciel interne du niveau de performances de cette auto par rapport à la concurrence .

car_photo_328960_25

A la première lecture des données, on conctate que ce MP4-12C ne doit rien à Mercedes puisque qu’elle n’abrite aucun composant Mercedes sous sa carrosserie faite entièrement de carbone et réalisée sur le principe de la cellule moulée en une seule et unique pièce comme le fut le MP4/1 en son temps. Le chassis est lui aussi tout en fibre de carbone. Ainsi on a une auto dont la cellule centrale ne pèse que 80 kg à laquelle il faudra juste ajouter le poids des éléments de carrosserie rapportés qui sont, soit en aluminium, soit en matériaux composites.

Dans cette course aux masses superflues, McLaren utilise désormais des freins en acier et aluminium plus léger de 8 kg que ceux en acier mais au moins aussi performant et proposera aux clients très sportifs des freins en carbone céramique en option.

mclarenp114car_photo_328951_25

Contrierement à ce que tout le monde pensait, cette Mclaren n’utilise pas un V8 Mercedes revu et corrigé par AMG, mais bel et bien un moteur maison qui est pour l’occasion un nouveau V8 3.8 L bi turbo à carter sec ouvert à 90°. Ce moteur ( appelé M638T ) développe 615 chevaux et 600 Nm de couple dont 80%  disponible dès 2000 trs/min. McLaren, très fière de ce moteur, annonce le plus faible taux d’émissions de CO2 par cheval de la production actuelle hybride et diesel confondus. Bien évidemment ce V8 est placé en position centrale arrière et autorise une bonne répartiton du poids avec un rapport AV/AR de 43/57 très favorable au dynamisme et à la tenue de route.

31285

McLaren revendique pour sa nouvelle voiture une Vmax supérieure à 320 km/ et un 0 à 100 km/h en nettement moins de 4.0 secondes. Mais rien de plus pour l’instant en terme de données chiffrées.

Ce MP4-C dispose d’une transmission à double embrayage ultra légère baptisée « seamless shift » à 7 rapports à plusieurs modes de fonctionnement ( sport, hiver, automatic, launch control ). Comme sur les F1 ( celles de course ! ), on tire sur les palettes pour monter les rapports et on pousse les palettes au volant pour rétrogrder. Par ailleurs cette boite propose le système « Pre cog » qui offre la possibilité de pré selectionner l’engagement du rapport suivant grâce à des lois prédéfinies par le constructeur.

mclarenp115mclarenp116

McLaren annonce ausi , que contrairement à une mode allemande et japonaise, elle n’ a pas abusé de l’électronique laissant l’instinct et les compétences du pilote agir à la place des calculateurs électroniques. Malgré cette petite annonce, la MP4-12C dipose d’une gestion electronique de l’amortissement au travers de trois lois prédéfinies en usine ( La McLaren repose sur des suspensions à double triangulation à l’avant et à l’arrière ) mais elle offre au conducteur ou au pilote le système Brake Steer issu de la F1 de 1997 qui applique un freinage difféerent sur le train avant pour lutter si nécessaire contre le sous virage … il ne doit tout de même pas y en avoir autant que sur certaines grosses autos réputées « sportives ». Enfin, la suspension de cette Supercar est assurée par un système hydraulique de dernière génération.

car_photo_328948_25

car_photo_328954_25mclarenp11mclarenp112mclarenp113

Cette MP4-12C arrivera sur les différents marchés début 2011 et devrait se poser en vritable concurrente de la F458 Italia sur la route mais aussi pour la tarification. Comptez probablement aux environs de 190.000 à 200.000€ pour pouvoir gouter à la joie de piloter cette jolie anglaise qui a, elle aussi adopté la teinte à la mode, le orange !

mclarenp117mclarenp118mclarenp119

Et pour faire la comparaison, regardez comme la nouvelle MP4-12C parait grosse à coté de la « frêle  » et compacte F1…

car_photo_328945_25car_photo_328942_25

Via Evomag, Autoblog.