Dans la famille SUV, on trouve de tout : des bons gros SUV peinards, des SUV un peu dynamiques, voire même des SUV qui savent faire du franchissement. Mais voilà le SUV qui-fait-peur-et-qui-va-vite : le Mercedes AMG GLC 63.

Ce n’est pas tout à fait le premier du genre mais Mercedes a poussé l’expérience un peu plus loin ce coup-ci. Revenons au début : le Mercedes GLC et son dérivé Coupé sont des braves SUV premium familiaux. Rien à leur reprocher. Ils sont allés un peu à la salle de sport et ont gagné une jolie musculature en installant un V6 avec la version AMG C43 de 367 ch. Pas mal, mais pour être beau sur la plage cet été, il fallait aller beaucoup plus loin. Un petit tour à Affalterbach, siège d’AMG, et voilà la C63. Les esprits les plus vifs auront remarqué que l’appellation est identique aux Classe C ou E du même nom, et c’est bien normal. Le GLC C63 abrite lui aussi le gros V8 de 4 litres de cylindrée développant la solide puissance de 476 ch, ou même 510 en version S (pour respectivement 650 et 700 Nm de couple). Voilà un SUV familial qui sait parler, surtout avec un moteur d’AMG GT !

Les performances sont proprement renversantes : 0 à 100 km/h en 3,8 secondes, Vmax limitée à 250 km/h, tout ça pour un gros bébé de plus de 2 tonnes. Et vous voulez rire un peu ? Le GLC ainsi équipé accélère plus fort que la berline Classe C 63 ! Le gain est de 0,4 secondes, ce qui n’est pas négligeable à ce niveau.

Jusqu’ici, rien d’anormal. Mais là où Mercedes a fait fort, c’est en greffant une calandre d’AMG GT sur le GLC. La calandre Panamericana va comme un gant au gros SUV et le transfigure. Finie l’allure de pseudo baroudeur pépère, vous saurez maintenant parfaitement à quoi vous aurez affaire en jetant un œil dans le rétroviseur. D’ici à ce que des accessoiristes proposent cette calandre à monter sur votre GLC 250d….

Le reste des particularités de la C63 est à l’avenant : suspensions pneumatiques adaptatives, boîte 9 rapports, différentiel à glissement limité, échappement sport à valves actives, transmission intégrale, etc…. D’autres détails extérieurs permettent de distinguer cet AMG, tels qu’un spoiler de toit ou des coloris spécifiques pour le diffuseur ou les bas de caisse. L’habitacle reçoit des sièges sport de série et plusieurs détails de finition en cuir et en micro-fibre. Plusieurs packs d’options spécifiques seront aussi disponibles pour faire augmenter la facture. La facture, justement, est encore inconnue pour l’instant. La commercialisation est prévue pour le mois de juin, avec une livraison à la rentrée. C’était bien la peine d’aller faire du sport…

Crédits photos : Mercedes