La Mercedes AMG GT profite du salon de Detroit pour quelques retouches esthétiques et pour compléter sa gamme.

Au début, tout était simple dans la gamme de la Mercedes AMG GT. Il y avait le modèle de base GT à 456 ch et la GT S à 510 ch. Et soudain, ça se complique en 2016, d’abord avec la révélation de la très performante GT R à 585 ch, qui arborait pour le coup une très agressive nouvelle calandre, puis avec la version découvrable dénommée GT C Roadster, affichant 550 ch, avec la calandre et quelques détails techniques que n’avaient pas les versions inférieures. Et nous ne parlons pas de la version compétition client GT3.

Déjà complexe, mais voilà que Mercedes décide de sortir la GT C en version Coupé, histoire de brouiller encore un peu plus les pistes. Les versions GT et GT profitent d’ailleurs d’une légère augmentation de leur puissance… Ca devient compliqué ? Allez, on résume :

  • AMG GT : 476 ch (coupé et cabrio)
  • AMG GT S : 522 ch (coupé)
  • AMG GT C : 557 ch (coupé et cabrio)
  • AMG GT R : 585 ch (coupé)

Une gamme de 4 modèles, tous équipés du même V8 biturbo, séparées d’environ 25 ch chacune. A mon humble avis, il doit y avoir une ou deux variantes en trop, même si la GTC ajoute les roues arrières directrices…

La bonne nouvelle c’est par contre que les versions GT et GT S reçoivent à leur tour la très belle calandre à lamelles type « Panamericana », rappelant celle des Mercedes 300 SL engagées dans la course éponyme, et qui a fait sa première apparition sur la GT3. Très réussie, cette calandre convient très bien à la GT, lui donnant une agressivité naturelle dont était quelque peu dépourvue la version initiale. Outre l’aspect esthétique, cette calandre permet aussi de bénéficier de l’Airpanel : des volets occultables pouvant bénéficier soit à l’aérodynamisme soit au refroidissement moteur (ou peut être même les deux en même temps ?).

L’arrivée de ces nouvelles versions est accompagné d’une série limitée nommée « Edition 50 » venant célébrer les 50 ans de la firme d’Affalterbach. Au programme de cette version  : 100 exemplaires (50 coupés, 50 roadster), peints en coloris exclusifs gris mat ou blanc et dotés de l’AMG Interior Night Package, d’éléments extérieurs en chrome noir et de jantes spécifiques. Rien de folichon, mais ça reste de bon goût.

Enfin, une nouvelle option fait son arrivée : l’AMG Track Pace. Il s’agit d’une appli pour iPhone (amis Android, restez chez vous) permettant d’enregistrer tous les paramètres de la voiture pour analyse ultérieure et partage éventuel sur les réseaux sociaux, y compris la vidéo. Ça ne révolutionne pas le monde, mais ça peut être amusant. Et oui, les propriétaires d’AMG GT ont bien le droit de s’amuser aussi !

Crédit photo : Mercedes AMG