mercedes_edo_c63_amg_12

Après avoir présenté sa sublime Ferrari Enzo XX, le préparateur allemand revient à une auto plus sage, plus discrète (  faut aussi avouer qu’une C 63 AMG jaune, ce n’est peut être pas extraordinaire ! ). C’est donc au tour d’EDO Compétition d’exercer son art de la mécanique sur la C 63 après Avus Performance et Brabus. Je commencerais par la partie esthétique qui est plutôt sobre puisque la transformation se limite à un nouveau spoiler qui est une petite évolution de la version d’origine, une nouvelle jupe arrière et des jantes noircies en 19 pouces équipées de pneus Michelin Pilot Sport Cup en 235/35 R19 à l’avant et en 265/30 R19 à l’arrière.

mercedes_edo_c63_amg_03

Le programme mécanique est plus copieux; ainsi grâce à une nouvelle admission d’air, de nouveaux filtres, la suppression du bridage électronique du moteur V8, un reprogrammation complète de l’ECU, une ligne d’échappement revue et vraiment corrigée, le V8 de 6.2L voit sa puissance augmenter de 98  chevaux. On se trouve ainsi face à une C36 AMG qui développe 555 chevaux en lieu et place des 457 « poneys » d’origine. Le couple progresse de 80 Nm pour atteindre après modification la valeur de 680 Nm, pas mal pour une familiale compacte…

mercedes_edo_c63_amg_11

La Vmax passe des 250 km/h auto limités à quelques 320 km/h et le 0 à 100 km/h est abattu en 4.3 secondes soit un temps digne de beaucoup de grandes sportives.

mercedes_edo_c63_amg_02mercedes_edo_c63_amg_14

Comme souvent chez Edo Compétition, les prix ne sont pas affichés et pour en savoir plus à propos des tarifs de cette C 63 AMG by Edo, il faudra prendre contact avec le sorcier allemand.

mercedes_edo_c63_amg_06mercedes_edo_c63_amg_09mercedes_edo_c63_amg_08mercedes_edo_c63_amg_01mercedes_edo_c63_amg_10mercedes_edo_c63_amg_07

Via WCF.