On a tous en mémoire le fameux GL CK55 Rascasse présenté au dernier salon de Genève et qui ne donnait ni dans la dentelle, ni dans la discrétion, faut aussi avouer que le gabarit quasi « pachidermqiue de ce SUV est difficile à camoufler…

Alors pour se « racheter », Carlsson nous dévoile ce GL RS plus sobre dans la présentation, encore que !

GL RS

Au chapitre ésthétique, nous avons droit à des ressorts courts ( – 30 mm ), de belles jantes alu et un imposant kit carrosserie qui va du bouclier avant à la jupe arrière en passant par une nouvelle calandre, des bas de caisse et les inévitables leds intégrés dans la face avant.

GL RS II

Au chapitre de la mécanique, c’est reprogrammation de l’ECU à tous les étages que ce soit pour les moteurs essence ou diesel. Le V8 du GL 500 voit ainsi sa puissance passer de 388 à 435 chevaux, le V8 diesel du 420 CDi évolue de 306 à 354 chevaux et le petit diesel du 320 CDi grimpe de 224 à 269 chevaux.

Vous l’aurez peut être remarqué mais le GL RS repose sur des jantes alu de très grand diamètre et ici c’est du 22 pouces qui est installé, faut dire qu’il faut au moins ça pour donner une allure un peu sportive et ramassée au mastodonte de Mercedes.

Jante Alu 22 GL RS

Enfin, les tarifs pour les « préparations » mécaniques s’échelonnent entre 1780 et 3800€ , le kit carrosserie vaut la coquette somme de 10.150€ et le kit jantes+ pneus est proposé à 4985€. Au final, une somme rondelette si on fait la totale à son GL familial.

GL RS rear

Une petite photo souvenir du GL CK55 Rascasse de Genève 2009.

carlsson-aigner-ck55-rs-rascasse-07

Via Carlsson.