Brabus dévoile sa proposition sur la base de la Mercedes SLS AMG et nous révèle un travail de qualité qui netouche pour l’instant que l’apparence de la supercar de Mercedes.

Les modifications esthétiques sont assez minimes, discrètes ( surtout avec le coloris noir ou gris foncé  ) et qui donne un petit air plus sportif à la voiture de la firme à l’étoile.

On découvre donc de nouvelles pièces en fibre de carbone comme une lame de spoiler, de nouvelles prises d’air sur le pare choc spoiler ou sur les prises d’air latérales situées sur les ailes avant.

Le diffuseur arrière adopte une nouvelle apparence plus sportive et le coffre se voit doter d’un discret becquet lui aussi en fibre de carbone. Brabus fait reposer la SLS AMG sur une suspension surbaissée et l’équipe de nouvelles jantes alu maison  » Monoblock F Platinium Edition » en 20 pouces à l’avant et 21 pouces à l’arrière. La SLS AMG Brabus peut être équipée en 275/30 R 20 à l’avant et 295/25 R21 à l’arrière soit en provenance des manufacturiers Yokohama ou Pirelli.

Brabus équipe la SLS AMG d’une nouvelle ligne complète d’échappement allégée avec 4 belles sorties de 84 mm pour une sonorité encore plus sportive et une meilleure respiration pour le V8 Mercedes.

Dans l’habitacle, on découvre une nouvelle sellerie en alcantara gris foncé avec des surpiqures rouges, un nouveau tachymètre gradué jusqu’à 400 km/h ce qui laisse supposer qu’une belle évolution mécanique est en cours de développement pour les mois à venir. On découvre, on appréciera ou non, quelques petites illuminations de seuils de portes et de console centrale à base de leds bleutés.

Un rien « too much » mais pas fondemental quand on voit la qualité générale du travail qui nous fait oublier quelques massacreurs de belles voitures qui ont hélas déjà fait leur oeuvre sur la supercar de Mercedes. Une belle réalisation à revoir au Mondial sur le stand de Brabus mais aussi, on l’espère, en vidéo et surtout avec une belle évolution mécanique dans les mois qui viennent. A suivre.

Via Brabus.