On doit cette oeuvre d’art contemporain au sculpteur Chris Burden qui a tenté de récréer grâce à une machine, quasi infernale, de reproduire dans un lieu donner la sensation d’engorgement et de saturation du trafic routier sur les autoroutes qui mênent à Los Angeles.

Le scultpteur explique, aussi incroyable que cela puisse paraitre, que chaque heure 100.000 voitures traversent au même moment la ville californienne. Pour son oeuvre, il s’est limité pour l’instant à 1.200 voitures miniatures qui circulent sur ses tapis et montagnes russes mais cela est tout de même interessant à voir.

Métropolis 2 est la seconde oeuvre du même genre réalisée par le sculpteur. Métropolis 1 crée en 2004 est aujourd’hui exposée au musée d’art contemporain de Kanazawa au Japon où elle rencontre toujours un vif succès et un très bon accueil du public. Cette nouvelle cration n’est pas encore finalisée et il faudra encore quelques semaines à Chris Burden aidé de quelques assistants pour terminer cette oeuvre avant qu’elle ne soit démontée pour être emmenée au Los Angeles County Museum of Art où elle sera exposée dès la fin du printemps 2011. Pour découvrir Métropolis 2 qui hésite entre le rêve pour petit garçon et le délire d’ingénieur en robotique, c’est par ici.

Via NewYorkTimes, Youtube, Jalopnik.