Alors que le SUV compact de Mitsubishi arrive sur le marché avec un nouveau moteur diesel maison, nous apprenons que la firme au trois diamants va se séparer du fameux 2.0 L TDi IP que fournissait VW depuis déjà pas mal d’années. Ce « vieux » 2.0 L TDi 140 va désormais laisser la place au moteur 1.8 L DI-D 16V avec DPF de 150 chevaux et 300 Nm de couple qui s’annonce plus performant, moins gourmand, conforme aux normes Euro5 et surtout moins sonore que le modèle germanique.

Pour rappel, ce 1800 diesel annonce, sur l’ASX, une consommation mixte de 5.5 L/100 km et des émissions de CO2  de seulement 145 g/km. Sur la Lancer ce moteur sera décliné dans une version 115  chevaux moins énergivore, d’abord sous la forme d’une série spéciale, puis en série dès la fin de cette année.

Au final, le 1.8 L DI-D devrait se retrouver très vite sur la Lancer ( 115  et 150 chevaux  )  bien sur, sur l’ASX et enfin sur le très agréable monospace Grandis ( 150 ch  )qui vient d’être retiré du catalogue de Mitsubishi France. Pour ce qui est de l’Outlander, pas de problème puisque le 2.0 L TDi avait déjà disparu du tarif pour laisser la seule place au 2.2 L DI-D ( né PSA/Ford ). Le diesel qui « racasse » c’est désormais fini chez Mitsubishi !

Via Mitsubishi.