En soit la nouvelle n’ a rien de transcendant puisqu’elle est dans le prolongementde la démarche du constructeur japonais. Elle fait suite à la présentation, il y a quelques mois de la i-MiEV Cargo et en plus ce véhicule ne concernera que le marché japonais, alors quoi ! Mitsubishi prévoit de vendre très vite cet utilitaire à 10.000 exemplaires qui est annoncé pour un tarif de 2 millions de yens ( ~ 17.750€ ) toutes aides d’état déduites. Et ce nouvel utilitaire Mitsubishi prendra une forme que vous connaissez déjà, alors sans plus attendre, le voilà…

Non vous ne rêvez pas, c’est bien un Berlingo ou un Partner rebadgé. Il y a donc échange de bons procédés entre Mitsu et PSA puisque le groupe français remercie le groupe japonais de lui avoir fourni des i-MiEV en lui envoyant des VU. Le PDG de Mitsubishi, Osamu Masuko a annoncé que cet utilitauire aurait une autonomie d’environ 100 km… ce qui est suffisant, ajoute t-il pour circuler dans les grandes agglomérations japonaises où les VU font selon ses informations données, une trentaine de kilomètres par jour ! Et dans le cas présent, pas de motorisations électriques Venturi mais un système Mitsubishi.

En apparté, le CEO de Mitsubishi a fait savoir que 9000 i-MiEV seront produites d’ici à fin mars 2011 ( date de clôture de l’exercice financier annuel au Japon ) et 40000 exemplaires de la kei électrique sortiront de chaine pour les exercices 2012/2013.

Petit HS lié à la kei de Mitsubishi en version française; il y a un excellent essai de la Citroën C-Zero en conditions réelles ( http://www.autoblog.it  )

Via Mitsubishi, Reuters, Zest2news.

Illustration : Diphile.