logo_alfaromeologo Dodge

 

Mon petit coup de gueule fait suite à l’interview qu’a donné Sergio Marchionne cette semaine au site économico-financier Bloomberg. Le nouveau CEO de Fiat et de Chrysler annonce en effet qu’il est entrain de se pencher sur les cas de Dodge et d’Alfa Roméo ainsi que sur leur mode de distributions aux USA, en Europe et dans le reste du monde.

Et quelle ne fut pas « l’excellente » idée du nouveau chairman du groupe italo-américain, le rebadging bien évidemment. En quelques mots, S.Marchionne veut vendre aux USA des Alfa rebadgées Dodge et en Europe, il veut nous faire prendre des peu interessantes Dodge pour des Alfa Roméo….Comment faire croire à un acheteur européen ou pire à un alfiste qu’une Dodge Charger, Journey ou Caliber est une Alfa Roméo sauf à le prendre pour un gogo et à vouloir rentabiliser coûte que coûte des investissements pas ou peu rentables initialement.

Et aux USA, que dire de l’image de Dodge qui, au delà de celle du pick up RAM n’est plus bonne; cela dépréciera l’image d’Alfa Roméo et fera prendre le risque que la marque milanaise ne corresponde plus à rien pour les acheteurs US et donc qu’ils négligent l’achat d’Alfa rebadgées. Sans vouloir donner de leçon, mais juste en regardant ce qui se passe dans l’industrie automobile américaine, on constate, notamment chez GM que ce sont le cobadging et le rebadging qui ont en partie causé la perte et le désintéret des gens pour les marques de Détroit ! Marchione semble l’avoir oublié.

Dodge romeo 2011dodge-mito

Voici une Dodge MiTo et une Alfa Romeo Charger, ça fait envie ! Le rebadging des Dodge en Alfa avec à la clef  des monospaces, des SUV rustiques fera prendre le risque à Fiat de remettre Alfa Roméo dans une aussi mauvaise posture qu’elle l’était à la fin des années 80, période où la marque de Milan a bien failli disparaitre . D’ailleurs durant cette mauvaise passe, Alfa avait déjà fait du rebadging suite à un accord avec Nissan et la marque vendait des Nissan Sunny sous le nom d’Alfa Roméo Arna, ce fut un bide, un four pour Alfa Roméo, un peu moins pour Nissan qui, avec cet accord, avait pu vendre des autos hors des quotas imposés à l’époque !

AlfaRomeo Arna_1985

Vraiment pas sur que ce soit une excellente décision, mais il faudra attendre la fin juillet pour que Sergio Marchionne prenne sa décision définitive, mais il serait tout de même bien inspiré de prendre contact avec les acheteurs européens d’Alfa Roméo qui représentent tou de même plus de 90% des acquéreurs d’Alfa….

Si ce projet perdure et est confirmé par la direction du groupe, l’avenir de la marque au biscione pourrait devenir encore plus incertain d’autant que l’on sait depuis quelques jours que la prochaine 169 sera construite sur la base de la prochaine 300C, elle même produite sur le chassis peu cher mais vieux de l’actuelle Chrysler 300C ( Mercedes classe E W210 de…1995 ) qui devrait être réactualisé pour la nouvelle 300C, mais 15 ans tout de même. On ne sait pas si Alfa ne va pas remplacer le V6 actuel né Holden par le V6 Chrysler Pentastar qu’il faut rentabiliser et qui n’a rien d’un super moteur et encore moins d’un V6 italien ou Alfa…et que dire du futur SUV d’Alfa qui sera sur le marché après la guerre et…les ventes, que dire des ventes infimes ou presque des marques Chrysler/Dodge/Jeep hors des USA, que dire des – 42% de Chrysler sur le marché US en juin 2009, et aux environs de – 60% à l’export .

L’association des deux groupes peut avoir du bon pour tout le monde mais le pire est aussi à craindre et il faut que les deux entreprises tiennent jusqu’en 2011, date de l’arrivée de la Fiat 500 et des Alfa aux USA. Même si je suis optimiste de nature, je suis de ceux qui ont des doutes quant à la viabilité dans le temps de cette alliance  aussi étrange qu’étonnante, mais il est vrai que les assistants de Bob Nardelli ( ancien CEO de Chrysler ) ont bien vendu l’affaire.

En cas de pépins, j’ai bien peur que la Fiat ne perde bien plus qu’elle n’aura jamais gagné aux USA, hélas. Une alliance  à suivre avec attention mais aussi avec craintes et circonspections.