_dsc3849-10

Voici donc la révolution selon Volkswagen. Celle qui va à la fois redorer son image bien ternie par les fumées de diesel et poser les bases de son avenir. Son nom : I.D. En production en 2020, c’est à dire demain !

L’électrique est tendance cette année au Mondial de Paris, tout le monde en veut. Et à ce petit jeu, Volkswagen dégaine le premier, la veille de l’ouverture presse du salon. C’est que les enjeux sont élevés pour la marque, engluée depuis un an dans le dieselgate. Pour se racheter une conduite, VW frappe très fort, histoire de marquer les esprits. Elle révèle aujourd’hui un concept très prometteur de voiture 100% électrique.

_dsc3839-8

Basée sur la nouvelle plate-forme MEB, le pendant de l’ubiquiste MQB mais en version électrique, l’I.D. est appelée à voir un dérivé en production dès 2020. Le nom a été déposé en tant que modèle, et il ne désignera normalement pas que le concept car.

Volkswagen souhaite que l’I.D. soit aussi marquante et aussi associée à son nom qu’a pu l’être la Coccinelle ou que la Golf l’est aujourd’hui. Et force est de constater que côté design les évocations sont nombreuses. Entre le 3/4 arrière et le gabarit tirés tout droit d’une Golf et le capot avant arrondi inspiré d’une Beetle, le mélange est net. Et ça marche plutôt bien : elle est compacte et dynamique, tout en étant clairement une Volkswagen. Ses dimensions la placent a priori dans le segment des compactes, qui n’est occupé pour l’instant que par l’Opel Ampera-e.

_dsc3835-7

Techniquement, l’I.D. reprend une architecture déjà vue par exemple sur la BMW i3 : moteur de 170 ch à l’arrière et batteries sous le plancher. Les batteries offriront plusieurs capacités et donc une autonomie variable, évaluée de 400 à 600 km (!). Mais ce n’est pas tout, car l’I.D. dispose d’ores et déjà d’un mode autonome. Probablement encore en phase de développement, les modèles disposant de cette fonctionnalité ne sont pas attendus avant 2025, sous réserve que la législation évolue entretemps. Mais d’ici là, vous pourrez jouer avec le volant rétractable dans la planche de bord. Pour le modèle définitif, oubliez l’intérieur épuré, les portes antagonistes (encore que…) et les rétros caméras, gimmicks classiques des concepts cars.

_dsc3827-6

Les plans de Volkswagen sont simples : vendre 1 millions de véhicules électriques par an en 2025, sous sa propre marque, sur un total de 6 millions. C’est que l’I.D. n’est que le début d’une invasion chez le constructeur allemand, une gamme entière étant prévue.

_dsc3859-11

Tout cela est bien joli, mais il reste un dernier point : le prix. Le discours officiel la place au niveau d’une Golf Diesel… Mais laquelle ? Entre une TDI 90 et une GTD il y a bien 15 000 € d’écart. Estimation toute personnelle : un bon 45 000 € me semble réaliste. Et ça sera déjà pas mal !

Crédit photo : Régis Krol