From 70 mph to 80 mph ! En français, la vitesse maximum autorisée sur les autoroutes du Royaume Uni devrait passer au 1er janvier 2013 de 112 km/h à 128 km/h c’est que qu’a décidé le gouvernement britannique qui espère de cette évolution des retombées positives sur l’activité économique du pays.

Philip Hammond, le ministre des transports estime qu’il est temps de remettre la Grande Bretagne sur la voie rapide de l’économie mondiale et de revoir la limitation actuelle qui a presque 50 ans et qui devenue obsolète au regard des avancées technologiques et en matière de sécurité dans le secteur automobile. L’augmentation de la Vmax à 80 mph sur les autoroutes permettrait de faire gagner plusieurs centaines de millions d’euros à l’économie anglaise en réduisant les temps de parcours entre les différents lieux reliés par autoroute ( rien ne change sur les routes ! ).

Le ministre britannique a aussi expliqué que cette nouvelle mesure de limitation de vitesse ne se mettrait pas en place sans une consultation nationale qui débutera en fin d’année. Bien évidemment les associations écologistes, de Sécurité Routière et la CBT ( Campaign for Better Transport ) sont montées aux créneaux pour fustiger cette mesure qui selon elles va entrainer une augmentation des coûts pour les conducteurs, une hausse de la consommation totale de carburant et bien sur une hausse des émissions de CO2. Enfin, le RAC estime qu’il pourrait y avoir ( à confirmer ), une légère hausse du nombres des victimes des accidents de la route.

Un projet à suivre mais qui, logiquement, devrait se mettre en place dans 15 mois. P.Hammond a aussi précisé que les forces de police routière seraient, si cette loi se met en place, moins souples avec les petits excès de vitesse ! Je rappelle par ailleurs que les espagnols qui avaient baissé la vitesse maximale autorisée sur les autoroute afin de diminuer le “coût de la facture carburant” du pays, ont ré-instauré cet été 2011 la Vmax à 120 km/h…. Et pour ce qui est de la baisse de vitesses maximale autorisée sur les autoroutes, on rappelle aussi que cette diminution entraine une hausse inéluctable du nombre des accidents dus au manque de vigilance et à la somnolence !

Via LesEchos, LeMonde.