2.40 m de long, 1.30 m de large, 1.40 m de haut, 575 kg pour 52 chevaux et un rayon de braquage de 6.0 m, voici la Murray T25 ou comment le génial ingénieur britannique espère révolutionner la voiture urbaine sans atteindre des couts prohibitifs et sans sacrifier un certain plaisir de conduite !

Le créateur de la mythique McLaren F1 et quelques autres belles et performantes autos de course, dévoile les premières images de sa T25 qui va aller rouler sur les plates bandes des Toyota IQ et Smart Fortwo dans un futur proche semble t-il !

Cette T25  est aussi la première voiture qui est développé pour entrer dans le processus de production » i-Stream » visant à la simplification de l’investissement, la réduction de l’espace de production et les économies d’énergie tant dans les matériaux nécessaires que dans tout ce qui est nécessaire pour produire la voiture ( électricité, eau, temps de travail, etc… ).

Cette Murray T25 est une auto à trois places avec pilote décalé et au centre comme dans une certaine… McLaren F1 qui propose un habitacle modulable et facile à agencer du fait des sièges passagers facilement amovibles. Ainsi selon la configuration choisie cette T25 propose un volume de chargement qui peut aller de 160 à 720 dm3… dans 2.40 m de long ! La citycar repose sur un chassis tubulaire avec carrosserie en matériaux composites recyclés. Elle dispose de 4 roues indépendantes et est propulsée par un L3 de 660 cm3 à 12 soupapes développant 52 chevaux et 60 Nm de couple situé en position arrière. Ce moteur transmet sa puissance aux roues arrières via une boite de vitesse robotisée à 5 rapports et palettes au volants. La T25 annonce une Vmax autolimitée de 145 km/h ( en test la voiture a attient plus de 156 km/h !!!)  et le 0 à 100 km/h est plié en 16.2 secondes pour une consommation mixte de 3.8 L/100 km et des émissions de CO2 inférieures à 86 g/km. Le réservoir de 30 L assure tout de même une autonomie de près de 790 km soit une Paris-Marseille !

 Au chapitre de la sécurité de la T25, aucune crainte à avoir puisque l’auto est stoppée par des freins à disques et elle dispose de l’ABS, de l’ESP, du TCS, d’airbags et d’une mini climatisation qui participe à la sécurité des passagers. Gordon Murray assure que la voiture est sur les rails pour un début de production en Grande Bretagne en 2012 et fait savoir, sans citer de marques, que des grands et réputés constructeurs sont actuellement en négociation pour commercialiser la T25 fin 2012, début 2013. Un détail toutefois, et je vous laisse chercher, la T25  a été présentée dans la bonne ville d’Oxford et a été annoncée comme la révolutionnaire Morris Minor du 21eme siècle !

Je reviens un instant sur la consommation mixte de la T25 car certains diront que 3.8 L/100 km c’est bien mais on peut faire mieux. Oui on peut faire mieux mais dans de la cas la T25 , il faut prendre en compte le bilan carbone total de la T25 depuis la fourniture des matériaux jusqu’à l’acheminement de l’auto en concession. C’est là que l’I-Stream prend toute son importance ! Ci dessous, le teintier de lancement avec 4 coloris puis la com de Murray pour le T25 mais aussi la future T27 EV.

Voilà pour les premiers éléments officiels fournis par GMD et pour rappel je vous propose de redécouvrir les tests d’un mulet.

http://www.youtube.com/watch?v=BzWme7Go9KU

La T25 des villes, un sympathique projet que nous suivrons au fil des développements.

Via GMD, Youtube.