Nissan Juke : La suite …

         Lorsqu’il va arriver en ville au cours du seconde semestre 2010, il est fort probable que ce nouveau Nissan Juke en éblouisse quelques uns ou en gêne quelques autres tant son design est loin du classissisme ambiant qui règne, à quelques exceptions près, sur le marché des SUV et des Crossovers. Mais on doit tout de même saluer le choix et le risque pris par Nissan sur ce coup.

Ce Juke est un savant et étonnant mélange des genres avec une partie chassis clairement orientée vers le TT et l’esprit « baroudeur » qui sied à tout bon SUV digne de ce nom mais ce chassis se marie aussi avec une partie haute qui rappelle un peu l’esprit d’un coupé ou tout au moins, une berline dynamique et sportive. On remarquera aussi les poignées de portes arrières qui sont inspirées par celles de certaines italiennes ou les feux arrières qui ont cherché leur inspiration dans ceux de la 370Z. Pour le reste on retrouve assez nettement les traits découverts fin 2008  sur le concept car Qazana, peut être avec une lunette arrière moins inclinée pour des raisons de praticité et de volume de chargement.

Ce Nissan Juke repose sur un empattement quasi similaire à celui de la Clio puisque long de 2.53 m ce qui fait de ce Juke un crossover très compact ne mesurant que 4.13 m de long, large de 1.76 m et haut de 1.57. La compacité de cette voiture se ressent quand on fait attention au volume du coffre puisque celui ci n’est que de 251 dm3 soit exactement le volume du coffre d’une …Micra. Le Juke repose de série sur des jantes en 17 pouces chaussées en 215/55 R17 mais il pourra à la demande s’équiper de roues en 18 pouces . Pour ce qui est de l’habitacle, on retrouve là encore les éléments du Qazana et un esprit jeune, dynamique, fun ( par les couleurs ) et presque motard par le design de certains éléments ou accessoires.

Pour le lancement de ce Crossover, Nissan proposera trois motorisations ( deux essences et un diesel ) et le choix entre BVM et boite CVT. La première motorisation disponible sera le L4 1.6 L de 117 chevaux uniquement disponible en deux roues motrices mais pouvant s’accoler à la BVM ou à la CVT. Au dessus, on retrouve l’inamovible et réputé L4 1.5 L DCi 110 chevaux et 240 Nm de couple qui pourra s’associer uniquement avec la BVM. Mais la vraie surprise vient de l’apparition d’un nouveau moteur L4 1.6 L  à injection directe et turbocompressé qui développe la bagatelle de 190 chevaux et 240 Nm de couple. ce moteur peut s’associer avec la BVM6 ou la CVT et peut être équipé de la transmission AWD. Pour revenir à ce nouveau bloc moteur, Nissan annonce des performance et un agrément similaire à celui d’un moteur 2.5 L  tout en ayant des niveaux de consommations et d’émissions de CO2 nettement inférieurs à ce qui se passe avec un gros bloc moteur. Ce nouveau moteur est disponible avec la BVM6 ou la CVT en 2 ou 4 roues motrices ( All Mode ). Enfin, sachez que les versions FWD disposent d’une suspension de type Mc Pherson à l’avant et et d’une essieu de torsion à l’arrière par contre la version All Mode reçoit une suspension à bras multiples inspriée de celle que l’on trouve sur la Qashqaï.

Peu d’informations au sujet des équipements disponibles sur ce Juke mais on sait que l’on retrouvera les traditionnels niveaux d’équipements de la marque, à savoir : Visia, Acenta et Tekna.

Les détails de finitions et d’équipement seront à découvrir lors du salon de Genève et Nissan confirmera tout cela dans le courant du printemps avant la commercialisation qui est attendue pour le second semestre 2010. Pour ce qui est de tarification, on attend une version d’accès aux environs de 16.000 à 17.000€ soit des tarifs similaires à ceux d’une…Audi A1 !

Et pour approfondir vos connaissances en Juke, revoici la petite vidéo plus une nouvelle.

Souhaitant réussite à ce sympathique véhicule qui va éclairer de son allure innovante la grisaille du marché automobile. A revoir vite !

Via Nissan, Youtube.