Vous vous rappelez surement que Nissan a voulu que la prochaine Micra soit une auto mondiale puisque que la marque japonaise compte vendre sa petite voiture dans au moins 150 pays ! Mais pour vendre dans autant de pays, il faut aussi délocaliser et simplifier la voiture afin de réduire les coûts de production et cette Micra 2011 qui sera produite bien évidemment au Japon et en Grande Bretagne le sera  aussi en Chine, au Mexique, en Inde et en Thaïlande et donc afin de satisfaire à tous les impératifs, il semble que chez Nissan on ait fait le choix de la simplicité, de la fiabilité et de la fonctionnalité un peu, semble t-il, au détriment de la sécurité au sens où nous l’entendons en Europe.

Ainsi on apprend de la part de Vincent Cobé, chef du projet Micra qu’obtenir les 5 étoiles à l’EuroNcap pourrait être difficile. Ainsi, on apprend que l’ESP ne sera pas disponible sur toutes les versions  ( en Europe jusqu’au 11/2011 ) ce qui ôte à la Micra toute possibilité d’obtenir de fait les 5 étoiles décernées par l’organisme européen. Pour rappel, Vincent Cobé dit que l’actuel modèle n’a obtenu que 4 étoiles et que cela n’a jamais posé de problèmes à la clientèle. Enfin il confirme que cette nouvelle Micra aura un positionnement prix très agressif par rapport à la concurrence présent sur le segment B tout en assurant un niveau d’équipement plus que correct. Il semble donc qu’il n’y ait pas lieu de s’alarmer puisqu’il s’agit d’un choix délibéré de la part du contructeur. Pour preuve, la Sandera n’a obtenu que 3 étoiles à l’EuroNcap et cela ne l’empêche pas de très bien se vendre !

Via Whatcar.