Grand moment pour le Murano que cet été 2010 puisque le grand SUV de Nissan adopte le diesel et se remaquille pour mieux nous séduire. Alors que la version essence reste adepte du V6 3.5 de 256 chevaux, la version diesel s’équipe au rayon L4 puisque le Murano 2011 dCi est désormais disponible en 2.5 L de 190 chevaux et 450 Nm pour plaire au plus grand nombre.

Du noble V6 essence au très roturier L4 diesel YD25 du Pathfinfer dans une version revue et corrigée, il a bien fallu que Nissan franchisse le pas tant les ventes de cet agréable SUV sont confidentielles.

190 chevaux, 450 Nm de couple et le plein de nouvelles technologies puisque le bloc moteur adopte des nouveaux injecteurs de dernière génération qui fonctionnent entre 1800 et 2000 bars de pression pour moins de consommation et plus de douceur de fonctionnement mais ce n’est pas tout car on trouve un nouveau turbo à géométrie variable qui n’est plus associé à une commande hydraulique mais à une commande électrique moins énergivore et plus prompte à réagir. La culasse a elle aussi été retravaillée avec de nouvelles lumières parallèles qui augmentent l’éfficacité de la combustion. Nissan a aussi installé sur le Murano dCi un nouveau filtre à particules plus performant et surtout ( c’est à noter ) un bien trop rare piège à NOx ( NOx Trap ) qui élimine un bonne partie de ce gaz nocif !

Au chapitre de la transmission, on trouve une BVA6 avec ASC ( adaptative Shift Control ) qui adapte la gestion de la BVA au mode de conduite ou au relief de la route  ( interessant pour le frein moteur ). Bien sur le Murano dCi est un SUV à 4 roues motrices qui dispose du système Nissan All Mode 4x4i avec gestion de la répartition du couple en fonction de la motricité et de l’adhérence.

Au chapitre des performances, Nissan annonce une Vmax suffisante de 190 km/h, un 0 à 100 km/h en 10.5 secondes, une consommation mixte de 8.0 L/100 km et des émissions de CO2 qui s’élèvent à 210 g/km.

Al’extérieur Nissan a redynamisé la face avant du grand SUV familial en adoptant un pare choc spoiler à l’apsect plus sportif, il en est de même à l’arrière avec un nouveau pare choc qui laisse apparaitre deux belles sorties d’échappement. Les roues en alu en 18 pouces  ( 235/65 R 18 )  profitent elles aussi d’un nouveau dessin qui participe à l’apparence dynamique et avant gardiste du Murano.

Dans l’habitacle, le Murano profite d’un équipement et d’une finition presque digne d’une Infiniti avec nouveau système GPS, clim auto tempérée, sièges électriques, hifi Bose avec 11HP et ampli numérique multicanaux, cuir, système de stationnement avec 2 caméras et radar de recul ( un peu dans l’esprit du Birdview des FX et EX ), inserts en aluminium massif, sièges chauffants, hayon électrique et encore plein d’équipements HDG.

Pour vous faire une meilleure idée de ce SUV en mouvement, je vous propose de le retrouver en vidéo ci dessous .

Reste maintenant le moins bon et le plus dur à avaler de ce grand SUV un peu hors normes et singulier, je veux parler de son tarif qui est plus Infiniti que Nissan puisqu’il vous sera tout de même facturé 49.300€ ce qui n’est pas rien et bien plus cher que des véhciules comme le XC60, le Q5 ou X3 tous avec des moteurs plus performants et ayant au moins un ou deux cylindres de plus… c’est donc là que le bas va blesser sachant que pour le reste le Murano dCi est bien dans le coup !

Via Nissan, Youtube.