Elle ne sortira qu’en fin d’année, mais BMW a commencé à distiller quelques détails et photos sur sa nouvelle berline de sport, la M5.

Héritière d’une longue lignée de voitures destinées aux businessmen pressés/pères de familles sportifs dans l’âme/adeptes de track day/ footballeurs, la nouvelle BMW M5 se prépare.

Au menu  : le fameux bloc V8 biturbo de 4,4 litres est ici poussé à 600 ch de série (puissance qu’il atteignait déjà sur la génération précédente avec un pack compétition). Le couple est quant à lui supérieur à 700 Nm. Le bloc est accouplé à une boîte auto à 8 rapports M Steptronic.

La nouvelle M5 sera équipée de la transmission intégrale xDrive, mais dans une définition spéciale baptisée…. M xDrive. Différents modes de conduite permettront de la transformer en bonne vieille propu’ à l’ancienne ou d’activer la transmission intégrale avec diverses règles de fonctionnement. De plus, un différentiel actif et un antipatinage débrayable annoncent des moments d’intense jubilation sur piste pour ceux qui sauront en tirer la substantifique moelle ! La berline pourra ainsi passer de paisible bête d’autoroute à transmission intégrale se riant de la pluie et de le neige à une pistarde virile prête à dégommer de la 911 ou de l’AMG.

Très peu d’informations sur l’habitacle, qui ne devrait pas être totalement bouleversé sur cette version sportive (relire nos essais ici ou ). Un changement marquant sera cependant visible avec le retour de bons vieux compteurs analogiques, avec aiguilles rouges, en lieu et place de la dalle LCD de la berline classique. Une revue de détails et une personnalisation des affichages a également été effectuée, dans un soucis de clarté et d’efficacité. Pédalier, volant et commande de boîte subiront aussi quelques ajustements.

Pour le reste, notamment l’ambiance à bord, il faudra encore attendre pour en savoir plus, ou scruter avec attention la vidéo en bas de cette page. Et la même patience sera de mise pour connaître les performances de la bête. Tout au plus BMW annonce que les 0 à 100 et 0 à 200 seront effectués plus vite que la génération précédente, ce qui est quand même un minimum syndical ! Ah si, quand même quelques chiffres : la consommation moyenne homologuée sera de 10,5 l /100 km, les émissions de CO2 atteignent 241 g/km. Quant au poids, on sait seulement qu’elle sera plus légère.

Pour ce qui est de l’aspect de la berline en survêt, BMW fournit énormément de photos… de prototype camouflés. Si vos yeux et votre cerveau le supporte, vous pouvez toujours essayer de voir au travers des stickers à forme géométrique. Ou sinon, attendez les environs du Salon de Francfort, pas impossible qu’on y voie plus clair !

Crédits photos : BMW