Qui n’a jamais redouté cette fête venue troubler l’harmonie de tout l’immeuble ?

Mon voisin ? C’est pas parce qu’on habite dans le même immeuble, au même étage… qu’on doit forcément se parler ?! ai-je pu entendre la semaine dernière sur mon perron.

Soit. J’avoue qu’au début j’étais un peu sceptique : faire la fête avec des voisins que je ne connais pas, cela sonne plus comme un oxymore !

Pourquoi tant de torpeur ? Fête des voisins, c’est l’immeuble en fête, c’est également le parking qui est en fête. L’autre jour je m’ennuyais quelque peu et après avoir rangé mon scooter je fis un rapide petit tour de mon parking avec mon ami Raphaël, le sujet principal était la crise :
Tu sais Raphaël, ici c’est dur de vivre. Pas d’argent, regarde mon petit scooter, regarde le quartier c’est triste…
Soudain, je tourne la tête et je vois des merveilles !!! Comment avais-je pu rater cela ?


Apparemment la petite entreprise ne connaît pas la crise.

Je veux une fête des voisins où on se réunirait tous dans le parking. Chaque voisin pourra échanger ses points de vues, ses idées, ses spécialités locales ou autres produits du terroir mais surtout ses voitures ! En voilà une bonne fête. Tenez, voici les clé de mon scooter…