Forza service, surement ne connaissez vous pas cette officine néerlandaise spécialisée dans l’entretien et la vente des Ferrari mais aussi des italiennes et de quelques belles allemandes. Situé entre Utrecht et Eindhoven, c’est un endroit où l’on bichonne les V8, les V12 où l’on sait encore régler une rampe de carbus, où l’onparle de musique d’un moteur et non de bruit, où l’on porte presque plus d’attention à votre auto que vous ne le faites chez vous… Un petit paradis comme il en existe quelques dizaines en Europe pour Ferrari mais pas seulement.

Mais je vous parle de Forza Service parce qu’une vidéo pour la communication de l’entreprise vient de sortir mais en France, il en existe encore quelques uns de ces garages où l’on vous parlera de plaisir, de moteur, de sensations, de conduite ou de récits automobile qui font plaisir à entendre  non pas dans un immense hall froid et normalisé ( avec Nespresso à 1€ ) mais auprès d’un moteur ouvert avant une seconde vie, autour d’une banque d’atelier ou près de la machine à café de l’atelier ! Ici on ne vous dira pas que votre diesel 2.0 L fume noir et qu’il va falloir investir dans la fameuse bombe qui décrasse et surtout inutile, on ne va pas vous collez le forfait entretien « full op Premium Edition » à 228.50€ TTC, on ne vous facturera le fameux essai routier, on va seulement vous écouter parler de votre auto et voir ce qu’on peut lui faire de mieux. Et sachez que cela n’est pas seulement valable pour les grosses et onéreuses autos, il y a par exemple un fabuleux garage dans le Cantal pas très loin de St flour qui fera des merveilles pour votre Suzuki 4×4 ou votre… Lada. Il suffit que la passion soit là pour que le travail soit de qualité et pas seulement codifié, réglementé, normalisé comme certains constructeurs tentent de nous le faire croire depuis une petite quinzaine d’années. Les concessions et les garages aux USA, de ce point de vue là, sont plus cools , moins prise de tête et au moins aussi performants que nos fameux chefs d’atelier en blouse plus blanche que celle d’une infirmière ( mais moins transparente ! 😉  ) qui vous tendent avec un sourire tout commercial mais sans passion, la fameuse facture d’entretien « Premium » à 228.50€ + les balais d’essuies glaces + le coup d’aspirateur + le fameux essai routier qui va exploser votre budget. Mais l’homme en blanc, hélas, sera bien souvent incapable de vous dire le pourquoi du petit bruit ( sauf à revenir pour faire le super diag’ à 50 € le coup de mallette électronique  ) ou de vous expliquer le petit trou à l’accélération que vous ressentez entre 2000 et 3000 trs sauf à dire que le non moins fameux technicien n’a rien trouvé et que vous devriez avoir le pied plus léger parce que votre ordinateur de bord indique une conso moyenne de 5.7 L pour une indication normalisée de 4.9 L/100km… Du pur bonheur pour Antoine Blondin s’il s’était interessé à l’automobile plutôt qu’au vélo.

Allez trève de bavardage, place à l’agréable vidéo …

Tiens je vous donne le lien vers Forza Service car il y a à découvrir parmi les occasions une très rare Ferrari 400 cabriolet de 1982.

http://www.forzaservice.nl/

Et si vous êtes ferrariste, maseratiste, alfiste ou amateurs d’italiennes pas neuves, n’oubliez pas ce garage à Lyon, Calderoni dans le 3eme arrondissement près de Villeurbanne, c’est un vrai bonheur ! Et n’ayez pas peur du cheval cabré qui trône au dessu de l’entrée …

http://www.garage-calderoni.com/

Désolé c’est un peu parti en vrille et ça aurait surtout du être bien plus court !

Via hazazahome, Youtube.