3008-dkr-10

Quelle gueule ce 3008 DKR ! Il vient à point nommé pour le lancement de la carrière commerciale des Peugeot 3008 et 5008 « civils » dont il reprend vaguement la silhouette.

Bye bye le 2008 DKR, vainqueur entre autres du Dakar 2016, place au grand frère le 3008 DKR. Toujours dédié en très grande partie aux épreuves de Rallye Raid, le 3008 repose sur une base technique a priori très proche de celle du 2008, mais subit plusieurs ajustements et optimisations. Tout d’abord la motorisation, toujours assurée par un V6 diesel 3 litres, voit sa puissance diminuer par le fait d’une obscure réglementation de la FIA limitant le diamètre des brides d’admission. On perd 20 ch dans l’affaires pour arriver à environ 340 équidés. Peugeot a néanmoins retravaillé le moteur pour améliorer le comportement à bas régime. La 3008 DKR reste une simple propulsion.

3008-dkr-06

Ensuite, les suspensions, éléments névralgiques en rallye raid, ont été revues pour améliorer le comportement tandis que la masse reste stable malgré la présence de renforts structurels et l’ajout d’une climatisation dans l’habitacle (de quoi plaire aux quatre équipages engagés, ou de générer des vocations !)

Pour ce qui est de l’aspect esthétique, le designer du DKR est Sébastien Criquet, auteur du 3008 de route. Il a pu donner libre cours à son imaginaire avec cependant deux contraintes : la sacro-sainte réglementation FIA et le rappel de la version commercialisée. Le résultat est plutôt réussi. Si l’avant ne rappelle la 3008 que par la présence de facettes sur la calandre, le profil et surtout le 3/4 arrière rappellent très nettement le SUV. La ligne de toit noire, les feux arrières et le bandeau noir sont autant d’éléments distinctifs pour faire la promo du brave 3008 diesel 110 ch. Les partenaires techniques restent Total, Sparco et BFGoodrich. Red Bull est toujours le sponsor principal.

La première apparition publique du 3008 DKR aura lieu lors du Rallye du Maroc (du 3 au 7 octobre) où il sera également jaugé par rapport au 2008 DKR. Mais la course reine sera bien sûr le Dakar 2017. Les équipages sont inchangés. Nous retrouverons donc les binômes Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret, Carlos Sainz/Lucas Cruz, Cyril Despres/David Castera et bien sûr Sébastien Loeb/Daniel Elena.

Crédits photos : Peugeot Sport