Attention, c’est un coup à de l’argent, d’autant plus que les contrôles aux feux tricolores sont de plus en plus fréquents, notamment à Paris, où il n’est pas possible de griller un stop.

Avouons le, lorsque le feu passe à l’orange (jaune dans le code de la route), on accélère vite fait avant qu’il ne passe au rouge. Cependant, il s’agit bien d’une infraction au code de la route… Il existe cependant deux cas de figure.

Tout d’abord celui qui va vous coûter une amende de 2° classe, soit 35€ (forfaitaire). Le fait de passer alors que le feu est en position orange fixe alors que l’on avait la possibilité de s’arrêter est une infraction. Attention! Si pendant le passage du feu orange, le feu passe au rouge, vous êtes considérés comme ayant grillé un feu rouge (135€ d’amende forfaitaire et 4 points en moins).

Cependant on ne peut pas forcément s’arrêter. Les feux sont disposés sur des routes limitées à 50km/h voire 70 km/h, il n’est donc pas évident de s’arrêter. Si vous êtes trop proche du feu lorsque celui-ci passe à l’orange, votre passage est toléré. Il en est de même lorsque vous roulez à la vitesse maximale autorisée et que le véhicule situé derrière vous est trop proche, c’est à dire ne respecte pas la distance de sécurité. Ainsi, au lieu de freiner et d’avoir un accident, il est toléré de passer avec le feu orange.

Il s’agit des deux même cas utilisés lors du passage du permis de conduire. Je ne conseille pas aux candidat le premier cas.

Maintenant quelle démarche adopter avec ces feux qui nous angoissent? Il est vert, alors… orange, pas orange, orange, pas orange…? Quand il vient de passer au vert, pas de problème. Cependant si vous arrivé et qu’il est déjà vert, il va falloir regarder dans le rétroviseur à l’avance. Il y a quelqu’un ou pas? Si oui évaluer la distance. Si la distance qui vous sépare au véhicule derrière vous est toujours suffisante alors que le feu passe à l’orange, un bon coup de frein devient nécessaire.

Maintenant, pourquoi faut-il s’arrêter? A vrai dire lorsque le feu passe au rouge, le feu de l’autre voie passe au vert selon des durées différentes. Parfois cela va vite, une seconde. Parfois c’est plus long, trois secondes. Donc passer à l’orange (qui dure généralement deux secondes) et surtout à la fin du temps du feu orange est dangereux, on ne sait pas ce qui peut se passer. L’importance du laps de temps mis en place avant le passage au vert des autres feux est donc bien simple, avoir une voie dégagée lorsque la pomme verte s’allumera.

Sur ce, bonne semaine à vous sur les routes!