Coup de tonnerre dans le monde de la voiture de sport ! Avant tout le monde, Porsche va lancer à l’automne la déclinaison tout électrique de son modèle iconique : la 911 Carrera E.

Parmi la multitude de projets plus ou moins farfelus pour sortir avant tout le monde une voiture électrique haute performance qui ne porte pas le badge Tesla, Porsche est donc le premier à dégainer. La rumeur courait certes depuis quelques temps, mais portait plutôt sur une version hybride de la prochaine génération de 911 (appelons la 992 faute de mieux pour l’instant). Et l’hybride chez Porsche, on connaît bien : outre le Cayenne E-Hybrid, c’est aussi maintenant la nouvelle Panamera E-Hybrid et même la surpuissante Turbo S E-Hybrid qui sont présentes dans la gamme (avant un futur hybride Macan, sans même parler de l’hypercar 918 !). Quant au tout électrique, la Porsche Mission E (relire ici) semblait devoir être le premier modèle motorisé de la sorte. Hé non, car c’est bien la 911 type 991 qui aura cet honneur.

La 991 est certes en fin de vie commerciale et sera remplacée d’ici un ou deux ans, mais cela permet justement à Porsche de se faire la main sur son inédite chaîne de traction électrique. Et d’ailleurs, à bien y regarder, la nouvelle Carrera E se rapproche grandement de la Mission E : 2 moteurs électriques, un par essieu, développant la puissance cumulée de 500 ch (contre 600 annoncés pour la berline), soit l’équivalent de la dernière GT3. Les batteries lithium-ion, d’une capacité de 70 kWh ont posé un redoutable problème d’intégration aux ingénieurs de Porsche. Ici, pas question de revenir sur l’architecture de la voiture et de les intégrer dans le plancher comme cela se fait sur une électrique conçue pour ça dès l’origine. Aussi, afin de ne pas trop perturber la tenue de route de sa voiture, Porsche s’est résolu à supprimer les places arrières « de dépannage » pour y installer le module batterie en approximative position centrale.

Le dessin si emblématique et iconique de la 911 n’évolue quasiment pas et c’est bien normal, il ne s’agit « que » d’une nouvelle variante de motorisation. On peut néanmoins noter la disparition évidente des pots d’échappement, l’élargissement de la trappe à carburant de recharge électrique et l’apparition d’étriers de freins de couleur bleu (électrique).

Et qu’en est-il de la sportivité ? Porter le prestigieux logo Carrera amène aussi des obligations. Comme pour tout véhicule électrique, les accélérations sont d’excellent niveau : 3,2 secondes pour le 0 à 100 km/h (contre 3,5 pour la GT3). Mais cette dernière se rattrape sur la Vmax : la Carrera E plafonne à 290 km/h (contre 314). La faute certainement au poids en nette augmentation par rapport à la pistarde : avec 1700 kg sur la balance, le poids des batteries se fait sentir. L’autonomie est donnée pour 400 km selon les normes NEDC (soit environ 300 dans la vraie vie, soit quand même quelques tours de Nürburgring…). Et pas de trace ici du nouveau système de recharge rapide en 800V, il faudra encore attendre.

Une Porsche 911 électrique, oui c’est maintenant possible et il faut s’y faire. Les puristes Porsche hardcore si attachés aux traditions, déjà proches de la syncope lors du passage à la suralimentation de la Carrera ou au 4 cylindres sur la 718 Spyder, vont pouvoir défaillir totalement. Mais pourtant l’avenir est là, et l’engagement en compétition de la marque de Zuffenhausen avec ses 919 Hybrid prouve que le futur est électrique, n’en déplaise aux détracteurs. Le plus gros grief sera bien sûr le son, la Carrera E étant totalement silencieuse. Attendons-nous à voir les conducteurs de ce modèle diffuser à fond des sons de flat-6 via l’autoradio !

Prévue pour être commercialisée dans un premier temps en série limitée à 1948 exemplaires (la date de sortie d’usine de la première 356), cette Carrera E servira avant tout de plate-forme de test en situation réelle. Mais nul doute que, spéculation aidant, elle sera très convoitée. Le tarif n’a pas encore été annoncé, il faudra attendre le Salon de Francfort en septembre pour en savoir plus, le communiqué de presse de Porsche étant plutôt succinct sur le sujet.

Crédits photos : Porsche/U.M.