Porsche : La 911 GT3 RS révélée (vidéos)

Voilà des mois qu’on en parle, des mois qu’on l’attend, autant de semaines qu’on l’aperçoit en essai sur le Nürburgring mais à chacune de ses apparitions la nouvelle Porsche 911 GT RS 2015 est suffisamment camouflée et maquillée pour qu’on puisse avoir quelques doutes au sujet de son apparence même si ces derniers jours elle en montre en peu plus.

Photo Porsche 911 GT3 RS 2015.0 600x310 Porsche : La 911 GT3 RS révélée (vidéos)

Auusi c’est grâce aux britanniques de CARmagazine que nous pouvons vous proposer ce soir les premières images de cette nouvelle sportive stuttgartoise que beaucoup attendent. Les images proviennent de l’office allemand de la propriété intellectuelle et permettent de bien profiter de cette 911 GT3 RS qui se veut comme la fille mal élevée ou délurée de la famille 911.

Au programme de la voiture une face avant retouchée et aérée avec un pare choc spoiler imposant, massif qui descend très bas. Il se termine par une belle lame de spoiler qui participe au guidage du flux aérodynamique. On notera aussi de nouvelles ailes Av et Ar bien dotées en aérations. La partie arrière n’est pas en reste avec un bouclier redessiné avec diffuseur, deux sorties centrales d’échappement et un imposant aileron façon compétition qui vient se positionner au dessus d’un becquet de coffre redessiné, modernisé mais dans l’esprit « ducktail ».

On découvre aussi un nouveau capot avant avec prise d’air et une large rainure centrale qui se prolonge sur le toit de la sportive avec un double bossage discrètement sportif. La voiture est ici posée sur des roues de grand diamètre fixées par un écrou central et similaires à celles que l’on peut trouver sur la 911 Turbo S. Si l’ensemble est moins élégant et fin que l’allure d’une 911 Targa ou Coupé, la voiture respire la sportivité, la vitesse et bien sur le plaisir au volant.

Pas d’image pour l’instant de l’habitacle que l’on devine minimaliste et très sportif avec sièges baquets et arceau de sécurité. Cette 911 GT3RS 2015 devrait par ailleurs perdre du poids grâce à l’emploi d’aluminium, de matériaux composites et par la perte d’équipements de confort et de luxe.

Aucune information mécanique pour l’instant même s’il semble que la piste de la motorisation suralimentée soit écartée au profit d’un moteur atmosphérique optimisé d’au moins 500 ch. De gros freins en carbone-céramique  pincés par des étriers à 6 et 4 pistons devraient être de la partie.

Pour retrouver la sportive de Porsche en action c’est par là :

Tout cela sera à suivre dans les prochaines semaines ou prochains mois car nous sommes incapables de vous dire quand Porsche présentera officiellement cette auto. Paris ? Los Angeles ? Detroit ? Genève ? Ou tout simplement en dehors des salons pour plus de visibilité médiatique.

Via CARmagazine, BridgeToGantry, Touriclips, Youtube.