C’est désormais une tradition : après quelques temps de commercialisation, les gammes Porsche se voient étoffées par les versions GTS, plus portées sur le plaisir de conduite. La dernière 911 (991.2 pour être précis) n’échappe pas à la règle.

Porsche profite donc du salon de Détroit pour officialiser ces nouvelles versions. Comme d’habitude, les évolutions esthétiques sont assez mineures, avec des voies arrière -encore plus- élargies, des jantes noires spécifiques, des détails de carrosserie tout aussi noirs et une calandre plus aérée. A l’intérieur, le cuir et l’alcantara s’occupent de tapisser sièges, planche de bord et volant.

Mais bon, on n’achète pas une GTS pour son look ! Non, les GTS sont conçues avant tout pour être un parfait mélange entre plaisir de conduite et polyvalence, ce qui passe par des évolutions mécaniques : avec 450 ch, le Flat 6 suralimenté prend donc 30 ch supplémentaires par rapport à la Carrera S et 20 par rapport à l’ancienne GTS. Le couple en profite aussi, passant à un solide 550 Nm entre 2 150 et 5 000 tr/min. Résultat ? Un 0 à 100 km/h expédié en 3.6 secondes…

D’autres petits détails rendront la conduite encore plus addictive, comme par exemple grâce à l’échappement Sport de série (reconnaissable aux deux jolies sorties centrales), tout comme l’est le Pack Sport Chrono, les suspensions adaptatives (PASM) et le torque vectoring (PTV). Les freins carbone-céramique et les roues arrière directrices restent, eux, en option.

C’est décidé, vous craquez ? Reste encore deux/trois choses à régler. Comme choisir entre boîte de vitesse mécanique à 7 rapports ou à double embrayage, entre propulsion ou transmission intégrale, entre coupé, cabriolet ou Targa. Parfait, vous avez la GTS de vos rêves, dont le tarif se situera entre 127 055 € et 147 695 € selon la version. Arrivée prévue en concession en mars.

Via Porsche.